Accueil Culture Musiques

William Sheller: «Je ne vais plus chanter mais je composerai bien jusqu’à 85 ou 90 ans»

Sheller publie « William », une autobiographie voguant entre amours et amitiés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

De grand matin, comme à son habitude, William Sheller, barbu et confiné, est derrière son ordinateur pour nous parler, via WhatsApp (et son compte intitulé Grumpy Old Man – vieux grincheux !), de ce livre de confidences cash qui fait la part belle aux gens qu’il a aimés.

Vous avez l’air en bonne santé…

Ah, complètement. J’ai profité de la promo à Paris pour aller voir mon cardio qui m’a dit que j’étais en pleine forme. À 74 balais, c’est pas mal. Je ne prends plus ces médicaments qui m’ont attaqué la thyroïde et les yeux.

Il y a cinq ans, au Cirque royal et en Wallonie, cela allait déjà mieux qu’aux Victoires de la Musique…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pablos Gino, jeudi 1 avril 2021, 19:31

    Super artiste ,pas une mauvaise chanson ,toutes finement ciselées.

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs