Une propriété remarquable en vente en région liégeoise (photos)

Dans cet article
Une propriété remarquable en vente en région liégeoise (photos)

Située à quelques encablures de Huy et de Liège, cette vaste propriété offre à la fois du potentiel et beaucoup de charme. On y retrouve en effet un château dont les origines remontent au XVIIIe siècle, mais aussi un vaste parc de plus de 6 hectares, une ferme et de nombreuses dépendances. Plusieurs bâtiments ont été aménagés en habitations, mais le site offre des possibilités très larges. Des travaux et modernisations seront à prévoir, même si l’ensemble est entretenu et a déjà subi plusieurs améliorations.

En quatre points

Par Marie-Eve Rebts

Situation

Cet ensemble immobilier est implanté au cœur d’un terrain d’un peu plus de 6 hectares dans le hameau de Béemont, à Ouffet. La zone compte quelques habitations mais son cadre est campagnard et la propriété profite de belles vues sur le Condroz. On trouve à proximité plusieurs arrêts de bus, desservis notamment par des lignes qui mènent vers Liège et Huy. Les centres de Ouffet et Tinlot accessibles en plus ou moins cinq minutes de voiture possèdent quelques commerces, et l’on retrouve aussi plusieurs écoles à moins de dix minutes. Il faut compter environ vingt minutes pour rejoindre Huy et une demi-heure pour atteindre Liège, alors qu’une nouvelle route permettra bientôt d’accéder plus rapidement à l’autoroute E42.

État général

Le château qui constitue le cœur de la propriété trouve ses premières origines au XVIIIe siècle. Il est agrémenté de cheminées, planchers, dalles de pierre bleue… et de nombreux autres éléments anciens et de caractère. Sa chaudière au mazout a été remplacée en 2009, à peu près au même moment que celle de l’habitation de la ferme. Cette dernière est isolée et possède des châssis double vitrage en bois. L’ensemble est dans un bon état d’entretien et est habitable. La propriété pourra néanmoins profiter de modernisations, et surtout d’aménagements en fonction des projets de ses futurs propriétaires. Les bâtiments nombreux et variés de la propriété ainsi que son vaste parc permettent d’envisager diverses affectations.

Disposition

La propriété rassemble plusieurs habitations, dont la principale se situe dans le château de style régence liégeoise. Il intègre de beaux espaces de réceptions, ainsi qu’une chapelle, un bureau ou encore un total de 7 chambres et 5 salles d’eau. On retrouve au sein des autres bâtiments un appartement dans l’aile centrale, une conciergerie avec deux chambres ou encore diverses pièces fonctionnelles dans l’aile ouest. La ferme accueille quant à elle un logement de 4 chambres en plus de ses nombreux extérieurs : garages, vastes granges, étables, stabulations, etc. Les dépendances sont très nombreuses et de taille variée, et sont complétées par un parc agrémenté de prés, de bois, et d’arbres remarquables.

Prix

Cette vaste propriété est mise sur le marché à 1.700.000 euros. Elle permet de nombreuses possibilités et se prêterait notamment très bien à des activités professionnelles, comme du coworking ou des ateliers.

Prix: 1.700.000€

Par Marie-Eve Rebts

Adresse : Béemont, Ouffet

Surface habitable : environ 1.200 m2 hors dépendances

Chambres : +/- 14

Salles d’eau : +/- 9

Cave : oui

Jardin : oui, terrain 6 ha

État : habitable (rénovations à prévoir)

Garage : oui

PEB : G (château) et F (ferme et conciergerie)

Agence : Comptoir Foncier

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Un bon nombre de jeunes se retrouvent dans une situation de fragilité psychique inquiétante.

    Santé mentale: trop d’élèves n’arrivent plus à suivre la cadence scolaire

  2. Si on en croit un rapport de l’OMS, l’incinération ne serait ni la plus judicieuse d’un point de vue environnemental, ni sur le plan financier, avec des coûts d’investissement et d’exploitation plus élevés.

    Le marché fermé, mais juteux, des déchets hospitaliers

  3. PHOTONEWS_10882629-086

    La nouvelle C1 sous la menace de la Superleague

La chronique
  • Coronavirus – «La vie en pause, jour 402: la mer»

    Pendant les vacances de Pâques, il s’est passé un truc incroyable. On a fait Koh-Lanta. Pour de vrai, en réel. A la mer du Nord. Et, alerte spoiler : on a gagné.

    On, c’est nous, l’équipe des rouges : deux adultes, un ado et un chien. Les jaunes, c’est tous les autres. Les milliers de touristes qui ont mis le cap sur la côte le même jour que nous.

    Ce matin-là, on se regarde dans la glace et comme si on parlait à Denis Brogniart, on se dit, droit dans les yeux : « Je la sens super-bien, cette saison, Denis. On a eu plus d’un an pour s’entraîner et là, on est méga prêts, gonflés à bloc. Les poteaux, la boue, l’orientation, les sacs de sable, le tir à l’arc, les radeaux… Même pas peur. « Les îles Fidji, nous voici ! » Oups, pardon. « Le Coq, nous voici ! »

    De Haan : son mini-golf, ses moulins,...

    Lire la suite

  • Qui imagine aujourd’hui le plan de résilience des jeunes?

    Retour à l’école ce lundi. C’est en soi une bonne nouvelle. Au cours de cette pandémie, les efforts demandés à tous l’ont été pour préserver les vies, éviter les saturations hospitalières mais aussi garantir l’ouverture, ou en tout cas le fonctionnement maximal des écoles. Il n’était pas seulement question d’assurer l’éducation des jeunes mais aussi de maintenir du lien social, de soutenir leur mental et de leur éviter le plongeon. Depuis plusieurs mois donc, l’école « fonctionne » et cela tient de la prouesse que l’on doit aux...

    Lire la suite