Accueil Société

Coronavirus: qui a inventé la règle de la fenêtre dans les trains vers la mer?

La mesure qui fait trembler la SNCB, son ministre et ses voyageurs, depuis quinze jours n’a pas été murmurée par un fantôme aux politiques. Elle trouve en réalité sa source dans un avis datant de… novembre 2020.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le nombre de sièges dans les trains à destination touristique sera limité sauf les jours d’école. Seuls les sièges côté fenêtre pourront être utilisés dans les trains, excepté pour les moins de 12 ans. » Voilà ce qu’indiquait le communiqué de presse suivant le Comité de concertation (Codeco) du 19 mars, au sujet de ce qui en est vite devenu la mesure phare. Faute d’autres vrais points d’intérêts… mais aussi par son côté insolite.

Cinq jours plus tard, le Codeco suivant précisait que finalement, seuls les voyages vers la mer, pendant les vacances de Pâques et le week-end suivant, étaient concernés. Une légère modification qui n’a pas aidé à résoudre le casse-tête imposé à tous les acteurs impliqués. Au moment d’écrire ces lignes, les ministres de la Mobilité et de l’Intérieur ainsi que la SNCB ne semblaient toujours pas voir le bout du tunnel…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par curto calogero, dimanche 4 avril 2021, 23:08

    C'est souvent plusieurs personnes, un premier lance une idée, qui semblent pertinente, les autres valide, sans évaluer les dégâts collatéraux que cela peut poser. Cela s'appellent un manque de compétences devant , les inconnue de la pandémie.

  • Posté par Jean Faux, jeudi 1 avril 2021, 9:52

    Tiens, ce modèle issu des Pays-Bas, il semble que personne n'ait pris la peine de regarder s'il y était effectivement appliqué, et comment ! ni ces politiques surbookés du codeco, ni leurs cabinets, ni M Gilquinet, Mme Dutordoir. Ou alors ils n'ont pas osé nous l'expliquer. Et héla, M Maxime Biermé non plus...

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 31 mars 2021, 21:46

    les consdescons suivant l'avis du kifékoi, ignorant les perles des gemmes, ont oublié de spécifier d'ouvrir les fenêtres.

  • Posté par Oscar Pascal , mercredi 31 mars 2021, 21:22

    Ils sont trop forts. Le virus se propage avec les trains à destination de la mer. Nouvelles consignes, direction Dinant, Bastogne, Durbuy, Libramont, Rochefort, etc... pas de virus dans ces trains là. Le Gems sont des prophètes, mais là arriver à convaincre le duo A. De Croo / FVDB ils sont trop forts. Je le dis, lobbyiste Van Ranst n°1 avec sa bande. C'est comme avoir exigé et obtenu la fermeture des écoles, quelle lucidité, dans le Soir d'hier : " … Ainsi, à Bruxelles, 24% des élèves et 10,5% du personnel ont développé des anticorps, en Wallonie, 15,4% des élèves et 17,7 % du personnel, tandis qu’en Flandre, des anticorps ont été décelés chez 8,7% des élèves et 13,2% du personnel....Aucune personne faisant partie de l’échantillon n’a été hospitalisée en raison du Covid-19», souligne encore l’Institut de santé publique…" Et quelle intelligence, ces gens là en fermant les écoles une semaine avant les vacances de Pâques ont été étonnés et fâchés qu'il y avait beaucoup de parent qui voulaient amener leurs enfants à la mer pour respirer…et pour pas changer désastres, chaos, la faute à ces inciviques selon Van Ranst / FVDB et d'autres politiciens. Lamentables et pitoyables

  • Posté par Formisani Serge, mercredi 31 mars 2021, 20:46

    Consigne pour le trajet aller mais pas pour le retour. Cette aberration a certainement fait l'objet d'un âpre débat pour lequel les parties ne pouvaient se mettre d'accord. Et une de plus, une !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs