Accueil Sports Cyclisme

A Travers la Flandre: «Ce n’était pas ma journée», regrette Mathieu van der Poel

Le coureur néerlandais a eu beaucoup de difficultés dans le final de la course.

Temps de lecture: 2 min

Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a lâché prise dans l’ascension du Knokteberg, à 35 km de l’arrivée d’A Travers la Flandre, mercredi. Dans le final aussi, le champion des Pays-Bas a semblé en difficulté.

« J’ai su très vite dans la course que ce n’était pas ma journée », a expliqué Van der Poel. « Cela m’est déjà arrivé. J’espère être très bien dimanche. C’était la chaleur ? J’ai assez mangé et bu durant la course. Je ne trouvais pas mes jambes. D’ailleurs, Julian Alaphilippe aussi m’a dit durant la course qu’il ne se sentait pas très bien. Je ne pouvais pas aller en profondeur durant toute la journée. J’ai dû rapidement me mettre à mon rythme. Heureusement, j’ai réussi à boucher le trou sur le groupe de poursuivants et le peloton pour Tim Merlier. Celui-ci a sprinté pour la troisième place et c’est un point positif. Je ne m’inquiète pas pour dimanche. »

La lumière s’est éteinte pour le champion des Pays-Bas sur le Knokteberg. « Je me suis complètement bloqué là », a-t-il expliqué. « Avant cela, ça ne tournait pas bien non plus. J’étais à la limite depuis un moment. J’avais déjà dit à mes équipiers et à ma direction que ce ne serait pas ma journée aujourd’hui. Je n’ai certainement pas joué à cache-cache ou de la comédie. Je n’ai encore jamais fait ça. Je m’attends à une autre course dimanche », conclut-il en parlant du Tour des Flandres.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb