Accueil Léna

Soixante ans après Youri Gagarine, le blues des cosmonautes russes

Le 12 avril 1961, l’URSS stupéfiait le monde en envoyant le premier homme dans l’espace, Youri Gagarine. Six décennies plus tard, les successeurs de ce héros couvert de gloire ont le moral en berne, tant la conquête spatiale apparaît aujourd’hui sinistrée en Russie. Reportage dans la ville rebaptisée à son nom, où le pionnier a grandi.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Comme la terre tourne autour du soleil, la ville de Gagarine gravite autour de son fils préféré. Il a sa statue sur la place centrale, sa grande avenue, ses musées, dont la maison familiale, son cinéma – le Cosmos bien sûr. Youri Gagarine, le premier homme à être allé dans l’espace, est omniprésent dans la cité de 28.000 habitants où il a grandi : Gjatsk, dans la région de Smolensk, rebaptisée à son nom en 1968, juste après sa mort dans un accident d’avion.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 6 avril 2021, 0:46

    Bah, oui, c'est comme pour tout à peu près, là-bas...

  • Posté par Patrick Yamedjeu, jeudi 1 avril 2021, 19:23

    Un petit coup d'article antirusse pour la route?

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 31 mars 2021, 22:10

    Et maintenant ils foutent les opposants en tôle/goulag à tour de bras...

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs