Accueil Société

Mesures covid invalidées: le tribunal nous rappelle les libertés perdues

La décision du juge des référés donne l’occasion de se pencher sur la longue, très longue liste des libertés perdues.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Des restrictions aux libertés publiques d’une ampleur sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale… ». Le tribunal de première instance de Bruxelles a bien nourri l’ordonnance estimant que les récents arrêtés ministériels « ne reposent, en apparence pas, sur une base légale suffisante ». Notamment parce qu’ils restreignent les libertés publiques consacrées par la Constitution et autres traités internationaux sans limite apparente dans le temps. Le tribunal pointe en fait l’arrêté de base du 28 octobre dernier et ses 13 modifications successives. On peut dès lors lister les mesures dont la base légale est contestée, lesquelles pourraient être appelées à disparaître au cas où une Chambre d’appel donnerait raison au juge des référés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 1 avril 2021, 16:41

    Toutes les mesure prisent pour lutter contre la Covid 9 sont absolument nulles !! La seule et unique mesure efficace pour lutter contre ce fléau est la "vaccination !!! Mais, hélas, il faut bien le reconnaître la Belgique va, dans la lutte contre La Covid 19 va plus lentement qu'un escargot !!!! Vive la Belgique, pays de efficacité !!!!!!!!

  • Posté par philippe kupper, samedi 3 avril 2021, 12:45

    Vous avez raison , la campagne de vaccination est d'une lenteur inaceptable en Europe , l'OMS vient d'ailleurs de le dénoncer ! A coté d'Israel, des USA et de la GB ( merci le Brexit) , l'UE est un cancre !

  • Posté par Coets Jean-jacques, jeudi 1 avril 2021, 23:57

    @ Eric Raspe. Je me permets d'ajouter que mes beaux-parents quasi 78 ans tous les deux "priaient" nuit et jour pour obtenir leur convocation. Ce qui est fait ! Et de nous appeler ce soir pour nous dire "Dans 15 jours on vous invite tous (4 "enfants" et 5 petits-enfants quand même !) à la maison pour se retrouver et manger ensemble". Tous les deux louent l'organisation wallonne qui permet de choisir son centre de vaccination, et de là son vaccin, et le fait que la date de la 2e injection est déjà prévue et encodée. Il aura fallu un peu de temps mais voir nos ainés aussi heureux par la grâce d'un vaccin, c'est du pur bonheur pour eux et pour nous !

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 1 avril 2021, 23:41

    Bien vu monsieur Coets. A cela j'ajoute que la totalité des personnes en maisons de repos sont protégées et revivent une vie sociale acceptable. D'un point de vue logistique, c'était une gageure puisque les patients ne pouvaient aller au vaccin, c'était le vaccin qui devait aller au patient malgré les contraintes de sa conservation. On en cueille maintenant les fruits. C'était une excellente idée de commencer par eux, parce que c'étaient les personnes qui contribuaient le plus à la mortalité et parce que leur vaccination était compatible avec le rythme de départ des livraisons de vaccins. Maintenant qu'au moins pour le vaccin Pfizer, les livraison s'accélère, le passage à la vaccination de masse est possible. Et c'est une affaire qui tourne : le compteur monte à peu près d'un pourcent par jour. Mais bon, raurif nous a habitué aux analyses dont la justesse et la finesse font défaut.

  • Posté par Coets Jean-jacques, jeudi 1 avril 2021, 18:56

    La campagne de vaccination fonctionne assez bien en Belgique avec 5.5 % de la population ayant reçu la double injection. Le RU qui est souvent montré en exemple ne fait "que" 6.7 % alors qu'ils ont eu un mois d'avance, et après avoir détourné les vaccins européens. Seuls 2 pays font significativement mieux, Malte (11.8 %) et la Serbie (16 %). L'Allemagne, l'Autriche et la Suède, les rois de l'organisation ne font que marginalement mieux que la Belgique (5,6 %). Donc votre commentaire est incorrect et injuste !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs