15 millions de doses de Johnson&Johnson gâchées après une erreur de fabrication

Johnson&Johnson a confirmé qu’un lot de vaccins ne répondait pas aux exigences de qualité.
Johnson&Johnson a confirmé qu’un lot de vaccins ne répondait pas aux exigences de qualité. - Reuters

La société pharmaceutique américaine Johnson&Johnson a dû jeter 15 millions de doses de son vaccin contre le coronavirus après qu’il se soit avéré inutilisable en raison d’un incident dans le processus de production, rapporte le New York Times. La production a maintenant été retardée parce que l’organisme de réglementation américain doit effectuer des contrôles supplémentaires sur la chaîne de production de l’usine de Baltimore.

Mélange de vaccins

Johnson&Johnson a confirmé qu’un lot de vaccins ne répondait pas aux exigences de qualité. La société pharmaceutique a également révélé que le lot n’avait pas encore été mis en bouteille lorsque l’erreur de production a été découverte. Des travailleurs de l’usine de Baltimore auraient accidentellement mélangé des ingrédients provenant de deux vaccins différents.

Le site appartient à Emergent BioSolutions, la société qui produit le vaccin de Johnson&Johnson aux États-Unis. Le fabricant travaille également avec la société pharmaceutique anglo-suédoise AstraZeneca, qui a également développé un vaccin contre le covid.

En raison de cette erreur de fabrication, la distribution des vaccins de Johnson&Johnson aux États-Unis a été considérablement retardée. L’incident est extrêmement embarrassant pour l’entreprise pharmaceutique alors que ce vaccin, dont une seule injection suffit, devait considérablement y accélérer le programme de vaccination.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous