Un pétrolier reprend Merit Capital (PRESS)

Le gestionnaire de fortune gère plus de 1,2 milliard d'euros d'actifs et compte 5 bureaux en Flandre. La société a fait parler d'elle l'année dernière après des investissements controversés et d'importantes transactions avec des tiers à l'insu de la société. Une enquête est toujours en cours.

Plusieurs acteurs belges et étrangers ont examiné le dossier, mais c'est finalement une offre du groupe Netoil qui a été retenue. La Banque nationale doit encore approuver la transaction

J.P. Kenny a récemment repris des champs de pétrole et de gaz irakiens à Netoil en échange de stocks. Il détient aussi des intérêts pétroliers en Colombie. Mais le groupe souhaite se transformer en investisseur dans le milieu financier.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous