Accueil Sports Cyclisme Route

Positions sur le vélo, jet de déchets, barrièrage: les nouvelles règles UCI sont d’application dès ce jeudi

Les coureurs ont profité de leurs dernières heures sous l’ancien règlement. Dès ce jeudi, ils ne pourront plus utiliser certaines positions aérodynamiques ni jeter leurs déchets n’importe où.

Temps de lecture: 3 min

Le nouveau guide pour la sécurité dans les courses cyclistes dévoilé en février dernier par l’UCI entre enfin en application. Les coureurs et les organisateurs avaient jusqu’ici bénéficié d’une période de transition après avoir appris ces règles. Ils devront désormais s’y plier sous peine de sanctions.

« Ces règles répondent au besoin absolu de sécurité pour les cyclistes et le devoir de notre sport est aussi de montrer l’exemple au public », expliquait en février David Lappartient.

Parmi les règles en place, on dénombre tout une série de mesures à destination des organisateurs. Des nouvelles règles de barriérage plus strictes, notamment dans les zones d’arrivée ou des règles encore plus fermes pour la circulation des véhicules en course font notamment partie de ces mesures. Les véhicules ne pourront par exemple plus dépasser la vitesse des coureurs de plus de 20 km/h.

Disqualification en cas de position non-conforme sur le vélo

Mais ce qui a fait le plus débat, ce sont les règles qui s’appliquent directement aux coureurs. Les nouvelles dispositions sur l’interdiction de certaines positions en course ont particulièrement fait débat.

« Les seuls points d’appui possibles sont désormais les suivants : les pieds sur les pédales, les mains sur le guidon et les fesses sur la selle. »

capture 1

Les coureurs ne pourront ainsi plus utiliser les avant-bras pour s’appuyer sur le guidon ni s’asseoir sur le tube supérieur en descente. Se pencher en avant sur le guidon est également interdit tout comme se pencher en arrière et coller sa poitrine sur la selle.

capture 2

Pour faire respecter ces dispositions, l’UCI n’a pas utilisé de demi-mesures. Lors des courses d’un jour comme lors des courses à étapes, ce genre de position entraînera une disqualification immédiate.

Jeter des déchets en dehors des zones prévues peut entraîner de lourdes sanctions

Les coureurs devront également être attentifs au moment de se débarrasser de leurs bidons et de leurs déchets. Lancer des objets de manière imprudente ou dangereuse ou en dehors des zones de déchet prévues par l’organisateur (tous les 30-40 km + en fin de course) est désormais interdit.

Il faudra donc se délester dans des zones de déchets désignées. Dans le cas contraire, des sanctions assez lourdes sont prévues. Pour les courses d’un jour, il s’agira d’une amende, de retrait de points UCI et d’une disqualification. Pour les courses par étapes, le règlement prévoit trois types de sanctions : amende, retrait de points UCI et 30 secondes de pénalité pour une 1ère infraction, 2 minutes de pénalité pour une 2e infraction et disqualification en cas de 3e infraction.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Aussi en Route

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs