Pro League : le sprint final est lancé, découvrez le calendrier des équipes pour cette fin de phase classique

Hans Vanaken et Faris Haroun
Hans Vanaken et Faris Haroun - Photo News

Une dernière ligne droite qui déterminera les 4 participants aux playoffs 1, les 4 participants aux playoffs 2, la place de descendant et celle de barragiste. Les équipes qui termineront entre la 9e et la 16e place termineront quant à elles leur saison prématurément.

Avant cet enchaînement de matches cruciaux, nous vous proposons de faire le point sur la situation et le calendrier des équipes concernées.

1. Club de Bruges (70 pts)

Les Blauw en Zwart sont déjà assurés de terminer à la 1ère place de la phase classique. Attention toutefois à ne pas baisser la garde.

Le calendrier  : Courtrai (E - 3 avril), Anderlecht (E -11 avril), Mouscron (D - 18 avril)

2. Antwerp (54 pts)

Rien n’est acquis pour le Great Old qui ne peut pas faire deux faux pas face à deux adversaires directs.

Le calendrier  : Anderlecht (D - 5 avril), Mouscron (E - 12 avril), Genk (D - 18 avril)

3. Genk (50 pts)

Un 6 sur 6 est nécessaire pour éviter un dernier match couperet face à l’Antwerp.

Le calendrier  : OHL (E -5 avril), Saint-Trond (D - 11 avril), Antwerp (E - 18 avril)

4. Ostende (49 pts)

Les Côtiers ont un coup d’avance sur Anderlecht, disposent d’un calendrier abordable et jouent sans pression !

Le calendrier  : Waasland-Beveren (D - 3 avril), Beerschot (E - 11 avril), Cercle Bruges (D - 18 avril)

5. Anderlecht (49 pts)

Les Mauves jouent les deux premiers du championnat et doivent se déplacer deux fois. Le calendrier est sans doutel le plus compliqué parmi les prétendants aux playoffs 1 mais les Bruxellois ont toujours leur sort entre leurs mains. Un 9 sur 9 les qualifierait d’office.

Le calendrier  : Antwerp (E - 5 avril), Club Bruges (D - 11 avril), Saint-Trond (E - 18 avril)

6. Oud - Heverlee Louvain (45 pts)

OHL doit avant-tout assurer ses arrières car la liste des prétendants aux playoffs 1 est longue.

Le calendrier : Genk (D- 5 avril), Cercle Bruges (E - 6 avril), Waasland-Beveren (D - 8 avril)

7. Beerschot (44 pts) *

Un candidat de plus pour les playoffs 1 ou un club qui risque de manquer les playoffs 2    ? Beaucoup dépendra du match d’alignement face au Sporting de Charleroi. Le programme est lui très loin d’être abordable.

Le calendrier  : Cercle Bruges ( E - 4 avril), Charleroi (D - 7 avril), Ostende (D - 11 avril), Standard (E - 18 avril)

8. Zulte Waregem (43 pts)

La défaite contre Anderlecht a refroidi les ardeurs de la bande à Dury, menacée par les autres prétendants aux PO2.

Le calendrier  : Eupen (D - 5 avril), Malines (E - 10 avril), Gand (D - 18 avril)

9. La Gantoise (43 pts)

Actuellement première équipe exclue des PO2, La Gantoise s’apprête à affronter 3 concurrents directs et à son sort entre ses mains.

Le calendrier  : Standard (E - 4 avril), Charleroi (D - 10 avril), Zulte Waregem (E - 18 avril)

10. Malines (42 pts)

Les Sang et Or n’ont plus gagné depuis 4 matches mais disposent de trois matches à leur portée pour se refaire une santé.

Le calendrier  : Saint-Trond (E - 3 avril), Zulte Waregem (D - 10 avril), Courtrai (E - 18 avril)

11. Charleroi (41 pts)*

Le match d’alignement est un atout à exploiter pour les Carolos qui peuvent sauver leur fin de saison s’ils arrivent enfin à retrouver leur football.

Le calendrier  : Mouscron (D - 4 avril), Beerchot (E - 7 avril), Gand (E - 10 avril), Eupen (D - 18 avril)

12. Standard (41 pts)

Avec deux matches à domicile, les Rouches peuvent regretter de ne pas pouvoir compter sur la chaleur de leurs supporters. Leur calendrier n’est pas beaucoup plus compliqué que celui de leurs adversaires. Tout reste possible mais les Liégeois n’ont pas vraiment droit à l’erreur.

Le calendrier  : Gand (D - 4 avril), Eupen (E - 9 avril), Beerschot (D - 18 avril)

13. Eupen (40 pts)

Les Pandas sont les derniers qui peuvent encore nourrir des ambitions de PO2.

Le calendrier  : Zulte Waregem (E - 5 avril), Standard (D - 9 avril), Charleroi (E - 18 avril)

14. Courtrai (36 pts)

Trop loin des PO2, tranquilles pour la lutte pour le maintien, les Kerels n’ont plus grand chose à attendre de cette fin de championnat.

Le calendrier  : Bruges (D - 3 avril), Waasland-Beveren (E - 11 avril), Malines (D - 18 avril)

15 . St-Trond (32 pts)*

Les Canaris doivent assurer leur maintien lors des deux premiers matches s’ils ne veulent pas aborder les deux derniers avec le couteau sous la gorge.

Le calendrier  : Malines (D - 3 avril), Waasland-Beveren (E - 6 avril), Genk (E - 11 avril), Anderlecht (D - 18 avril)

16. Mouscron (30 pts)

Les Hurlus doivent affronter les deux premiers du classement et un Charleroi encore ambitieux. Ils joueront qui plus est deux fois à l’extérieur. La mission est périlleuse pour l’Excel.

Le calendrier  : Charleroi (E - 4 avril), Antwerp (D - 12 avril), Club Bruges (E- 18 avril)

17. Cercle Bruges (29 pts)

La lutte pour le maintien sera enflammée jusqu’au bout pour les Brugeois qui affrontent 3 équipes encore ambitieuses.

Le calendrier : Beerschot (D - 4 avril), OHL (D - 10 avril), Ostende (E - 18 avril)

18. Waasland-Beveren (25 pts)*

Les Waaslandiens nous ont habitué à des fins de championnat suprenantes. Le calendrier est favorable...tout est encore possible.

Le calendrier : Ostende (E - 3 avril), Saint-Trond (D - 6 avril), Courtrai (D - 11 avril), OHL (E -18 avril)

Rappelons en outre que  :

Le champion : poules de la Ligue des champions.

Le vice-champion : 3e tour préliminaire de la Ligue des champions. En en cas d’échec, il va en poules de l’Europa League.

Le vainqueur de la Coupe : 4e tour préliminaire (playoffs) de l’Europa League. En cas de victoire, il va en poules de l’Europa League. En, cas de défaite, il est rétrogradé en poules de la Conference League.

Le 4e club qualifié : 3e tour préliminaire de la Conference League.

Le 5e club qualifié : 2e tour préliminaire de la Conference League.

Attention : si le vainqueur de la Coupe n’est pas en PO1, on jouera un barrage entre le 4e des PO1 et le 1er des PO2 pour attirbuer le dernier ticket. Si le vainqueur de la Coupe est en PO1 : le vainqueur des PO2 est directement européen.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PhotoNews

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Coupe de Belgique: Arnaud Bodart en avance sur Maarten Vandevoordt

  • Photo News

    Par Christophe Caulier

    Mouscron

    Patrick Declerck, le président de l’Excel Mouscron: «Pour une reprise, il faut un vendeur»

  • EPA

    Par Frédéric Larsimont

    Football international

    Football: du choc des cultures jusqu’au KO

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous