Accueil Sports Autres sports Judo

Pas de JO pour Sami Chouchi: «J’aurais dû me réveiller plus tôt»

A 28 ans, le judoka bruxellois est en train de vivre la meilleure période de sa carrière. A défaut de pouvoir aller, en juillet, aux Jeux de Tokyo, pour lesquels il est barré par Matthias Casse, il veut être sacré champion du monde en juin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Cette semaine, il est en repos relatif chez lui, en famille, histoire de souffler un peu, aux côtés de sa compagne suédoise et de sa fille de 15 mois et il a la banane. Un peu de répit pas volé après son triomphe de samedi dernier au Grand Chelem de Tbilissi, où il a survolé la catégorie des moins de 81 kg pour un premier succès final à ce niveau, qui avait suivi sa 3e place à Tachkent grâce à une victoire de prestige face à Matthias Casse, son rival belge. Mais dès lundi, Sami Chouchi repartira en campagne en Turquie pour le stage qui suit le Grand Chelem d’Antalya, programmé de ce jeudi à samedi. Le début de sa préparation finale pour les trois dernières compétitions avant les Jeux de Tokyo : l’Euro de Lisbonne (16-18 avril), le Grand Chelem de Kazan (8-9 mai) et les Mondiaux de Budapest (6-13 juin). « Je sais que Matthias ira aux Jeux mais jusque-là, je veux tout donner pour ne rien regretter ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs