Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Intensifier les coopérations transfrontalières en matière de santé

Si des collaborations médicales existent entre divers pays frontaliers, ce n’est pas généralisé, comme par exemple entre le Luxembourg et la Belgique. Henri Lewalle, coordinateur de projets Interreg en matière de santé transfrontalière, espère que les politiques vont enfin se bouger.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

A l’heure où la gestion du Covid, en situation aiguë, a permis et permet encore actuellement des transferts de patients d’un pays à l’autre, il serait urgent et bienvenu de sceller des collaborations plus durables et systématiques, puisque des conventions existent déjà entre certains pays et fonctionnent tout à fait correctement. C’est en tout cas l’avis d’Henri Lewalle, qui coordonne des projets européens de collaboration médicale transfrontalière via le programme Interreg.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs