Des milliers de personnes au Bois de la Cambre: une opération de police est en cours (photos et vidéos)

Des milliers de personnes se sont rassemblées au Bois de la Cambre ce premier avril. Une réelle ambiance de festival était palpable au sein de la foule. La zone de police de Bruxelles-Ixelles avait annoncé sa présence aux Bois de la Cambre les 1er et 2 avril après l’annonce anonyme, via Facebook d’un festival que les auteurs de l’annonce ont baptisé « La Boum », soi-disant organisé avec des DJ de renom international.

Selon notre journaliste, un important dispositif policier a été mis en place.

La police a commencé peu après 17h00 jeudi à évacuer le Bois de Cambre, qui était bondé, a indiqué vers 17h40 la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Elle n’a pas donné pour l’heure d’estimation du nombre de personnes.

Des policiers à pied et à cheval sont mobilisés pour disperser la foule estimée par certains médias à 5.000 personnes présentes sur les lieux. La police utilise également le canon à eau et a recours au soutien de drones et de l’hélicoptère.

Selon nos confrères du JT de RTL, des policiers ont été blessés par des projectiles et des arrestations ont eu lieu. Un bilan de l’opération est attendu ultérieurement.

« Liberté ! Liberté ! Liberté !  » ont scandé les participants. Des projectiles ont été lancés en direction de la police qui encerclait la foule. Une personne a été blessée par un projectile.

Philipe Close a annoncé que « les personnes qui n’obtempèrent pas aux injonctions de la police risquent l’arrestation et des poursuites. »

Georges-Louis Bouchez n’a pas tardé non plus à réagir sur Twitter, estimant que « la liberté c’est aussi le sens des responsabilités. Des affrontements avec des policiers qui eux aussi sont à bout n’amènent rien. »

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous