Fermeture des restaurants d'entreprise chez Engie : action de sensibilisation à Bruxelles

Les employés d'API Restauration ont distribué des couques et du jus d'orange aux quelques employés d'Engie qui se sont rendus dans les bureaux du siège de l'entreprise, ce jeudi matin, pour les sensibiliser au risque de perte d'emploi face auquel ils se trouvent.

En février dernier, Engie a annoncé à API Restauration, dont le contrat arrivait à terme le 31 mars dernier, qu'elle ne lancera pas, comme prévu, un nouvel appel d'offre pour le service "catering". Cela signifie pour API Restauration d'opérer des licenciements, car elle est dans l'impossibilité de travailler suite aux mesures édictées dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

Or, lorsqu'elle a remporté en 2015 le marché pour l'exploitation des restaurants d'entreprise du fournisseur d'énergie, API Restauration avait repris tout le personnel de ces restaurants, anciennement employés par Engie.

"Depuis le début de la crise sanitaire, en mars de l'année dernière, le nombre de collaborateurs qui se rendent quotidiennement au bureau a drastiquement diminué conformément aux mesures prises par les autorités pour combattre la propagation du coronavirus. II n'y a donc plus de repas servis en grand nombre", a déclaré Engie. "Compte tenu de ce contexte incertain, nous ne sommes actuellement pas en mesure de lancer un nouvel appel d'offre pour des services de catering", a-t-elle précisé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous