Accueil Société

Coronavirus: près de 800 patients aux soins intensifs (infographie)

Les contaminations continuent à progresser sur base hebdomadaire mais moins rapidement que les derniers jours.

Temps de lecture: 2 min

Jeudi, 790 patients atteints du coronavirus se trouvaient aux soins intensifs, selon les données provisoires publiées vendredi matin par l’Institut de santé publique Sciensano. Après plusieurs jours consécutifs de progression, le nombre moyen de décès quotidiens est, lui, reparti très légèrement à la baisse. Entre le 23 et le 29 mars, il y en a ainsi eu 26,7, en recul de 2,1 % par rapport à la semaine précédente. Le taux de positivité progresse très légèrement, passant de 7,7 à 7,8.

Le nombre de personnes décédées en Belgique des suites du covid est désormais de 23.045.

Les contaminations continuent à progresser sur base hebdomadaire mais moins rapidement que les derniers jours. Entre le 23 et le 29 mars, une moyenne de 4.814 nouvelles infections ont été identifiées chaque jour, soit une augmentation de 11 % sur une base hebdomadaire. Selon les experts, le pic en la matière pourrait être atteint la semaine prochaine. On en a encore recensé 6.129 sur la seule journée de lundi. Excepté le pic de 6.279 contaminations accumulées sur la journée du lundi 22 mars, on n’avait plus connu de tels chiffres depuis la mi-novembre.

Depuis le début de la pandémie, 887.920 infections ont déjà été comptabilisées.

Une moyenne de 68.200 tests ont été effectués chaque jour, avec un taux de positivité (soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués) qui a légèrement augmenté pour atteindre 7,8 %. Le taux de reproduction (qui calcule la contagiosité du virus) est, pour sa part, actuellement de 1,11 (pour 1,09 dans le bilan de mercredi et 1,10 jeudi), ce qui signifie que l’épidémie continue de gagner du terrain.

Entre le 26 mars et le 1er avril, 261,6 personnes en moyenne ont dû être admises à l’hôpital chaque jour. Sur une base hebdomadaire, cela représente une augmentation de 15 %. Sur la seule journée de jeudi, il y en a encore eu 290, contre 309 mercredi et 319 mardi, là aussi un pic depuis la mi-novembre, lors de la deuxième vague.

Au total, 2.958 patients sont actuellement hospitalisés, dont 790 en soins intensifs, deux indicateurs au plus haut depuis début-décembre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Deltenre Samuel, vendredi 2 avril 2021, 11:31

    Et encore un jour où l'augmentation des patients hospitalisés pour covid n'est pas explicable par les chiffres fournis par Sciensano : 296 admissions, desquelles on retire 280 sorties et 29 décès à l'hôpital (chiffres tirés des rapports quotidiens de Sciensano), ce qui devrait aboutir à une baisse de 13 patients hospitalisés. Au lieu de cela, on constate une augmentation de 29 patients hospitalisés. Si cette augmentation est réelle, il y a donc eu 42 nouveaux patients non-comptabilisés dans les admissions (par contamination interne, par transfèrement de l'étranger,... ?) ! (Si on prend le chiffre de 284 sorties publié ici, la différence est de 46 patients inexpliqués). Cela fait trois jours d'affilée que l'augmentation des lits occupés ne s'explique pas par les admissions et les sorties/décès.

  • Posté par Persenaire André, vendredi 2 avril 2021, 18:37

    @ M. Deltenre : pouvez-vous me contacter directement ? Mon mail est indiqué dans https://1fichier.com/?95pd2yegimmou7rm1n1w .

  • Posté par Deltenre Samuel, vendredi 2 avril 2021, 17:45

    Ce que j'appelle la différence inexpliquée par les indicateurs que Sciensano suit, différence qui peut être due notamment à des contaminations internes à l'hôpital ou à des patients transférés de l'étranger, est la somme de ce que vous désignez par "deux séries "requalifiées covid" et "requalifiées NON-covid" ". Pour ce qui est des décès de patients covid à l'hôpital, ils sont eux pris en compte: 29 décès à l'hôpital. J'attire l'attention sur le fait que l'augmentation récente des lits occupés en hôpital n'est pas due principalement aux patients entrants pour covid, contrairement à l'attention donnée par Sciensano à ce seul indicateur.

  • Posté par Persenaire André, vendredi 2 avril 2021, 14:32

    D'où vient cet écart entre "delta" et "in-out" ? "delta" est la variation quotidienne du nombre de personnes présentes à l’hôpital HOSPITALISÉES POUR COVID19 (la série "hosp"). "out" est le nombre de personnes qui, étant hospitalisées pour covid, QUITTENT L’HÔPITAL. "in" est le nombre de personnes qui entrent à l’hôpital pour cause de covid. §Mais dans la série "hosp" sont comprises des personnes qui sont entrées à l’hôpital pour d'autres pathologies et qui ont été trouvées contaminées par la covid; pour faire court, je les appelle "requalifiées covid". De même, dans la série "hosp" ne sont plus comprises des personnes qui sont entrées à l’hôpital parce qu'elles souffraient de la covid, qui ont été guéries de la covid mais qui sont restées à l’hôpital parce qu'on a jugé qu'il fallait continuer à les soigner pour d'autres pathologies; pour faire court, je les appelle "requalifiées NON-covid". § La différence entre "delta" et "in-out" est, au signe près, identique (*) à la différence entre "requalifiées covid" et "requalifiées NON-covid".§C'est un peu dommage que Sciensano ne publie pas ces deux séries "requalifiées covid" et "requalifiées NON-covid".§ (*) identique ? Non, il faut aussi prendre en compte les personnes qui étaient présentes à l’hôpital au jour "t" pour cause de covid et qui sont décédées ce jour là : à la date "t+1", elles ne sont plus dans "hosp" mais elles semblent pas non plus être dans "out" (elles n'ont pas quitté l’hôpital). Là aussi, il existe un certain flou dans la définition et la disponibilité des données de Sciensano.

  • Posté par Persenaire André, vendredi 2 avril 2021, 14:00

    Il est exact que la variation du nombre de personnes présentes à l’hôpital (2958-2937=21 le 1/4/2021, le dernier terme d'une série que j'appelle "delta") [c'est la variation d'un stock] n'est pas identique au flux net des admissions (290-280=10 le 1/4/2021, le dernier terme d'une série que j'appelle "in-out") et que la différence (21<>10) semble considérable.§Cependant, si vous faites un graphique des deux séries delta et in-out en fonction du temps, vous verrez qu'elles ont le même profil.§De même, la série "delta" moins "in-out" est ce qu'on appelle un "bruit blanc" : une série dont la moyenne (sur le temps) est proche de zéro et dont les écarts à la moyenne sont d'une amplitude régulière.§Regardez le graphique https://1fichier.com/?s7xgsx3746ya2egkwc96 : la ligne bleue a "à peu près" le même profil que la ligne rouge et la ligne noire (différence entre bleue et rouge) "tourne autour" de zéro.§Ceci est une vulgarisation et les experts (c'est à dire les statisticiens) ont les outils pour formaliser ce raisonnement.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko