«Un champ de bataille», «le canular a viré au combat»...: ce que la presse dit de «la Boum»

BRUXELLES, manifestation La boum Bois de La cambre police polici

Ce jeudi, plusieurs dizaines de policiers, sept chevaux de la police et huit manifestants ont été blessés lors de l’évacuation du bois de la Cambre, selon le dernier bilan de la soirée donné par la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere. Il y a eu en outre 22 arrestations, dont 18 administratives et quatre judiciaires.

Ce vendredi, la « Boum », ce faux événement devenu réel s’étale dans les différents journaux du pays. « Ceci n’est pas une boum », peut-on lire en Une du journal L’Avenir. « Le canular a viré au combat », titre la DH. Les titres Sudpresse titrent, eux, sur « La révolte des jeunes ». Du côté du Soir, nous avons mis en avant le fait que l’histoire était écrite : « La Boum dégénère : le scénario était écrit ».

Du côté flamand, les différents quotidiens ont également ouvert sur les incidents de la veille. « Aprilgrap eindigt in veldslag » - le poisson d’avril termine en champ de bataille, titre Het Laatste Nieuws. Du côté du Standaard, « La Boum, een aprilgrap die eindigt met het waterkanon » - la Boum un poisson d’avril qui se termine avec l’autopompe.

Un bilan définitif sera communiqué par la police vendredi en fin de matinée.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous