Bois de la Cambre: quatre personnes arrêtées judiciairement, un individu renvoyé devant le tribunal

Bois de la Cambre: quatre personnes arrêtées judiciairement, un individu renvoyé devant le tribunal

Plusieurs dizaines de policiers, sept chevaux de la police et huit manifestants ont été blessés jeudi lors de l’évacuation du bois de la Cambre, selon le dernier bilan de la soirée donné par la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere.

La porte-parole a tout du moins déjà dénombré 26 blessés parmi les policiers sur base de données qui lui sont parvenues, mais ce nombre ne constitue pas le total définitif. De nombreuses bouteilles de verre ont été jetées vers des policiers. Au moins un, touché à la tête, a été transporté à l’hôpital. Ses jours n’étaient pas menacés.

Parmi les participants au rassemblement, huit ont été blessés. Parmi eux, deux ont reçu des soins sur place et deux blessés légers ont été emmenés à l’hôpital. Les blessures ne sont pas toutes liées à l’intervention policière. Il y a par exemple un participant qui a été heurté par une barre de fer lancée par un autre « fêtard ».

Communication du parquet

Quatre personnes ont été arrêtées judiciairement pour des faits de rébellion, coups et blessures envers policiers et non-respect des mesures covid, rapporte le parquet de Bruxelles.

Une personne a été mise à disposition du parquet et devra comparaître le 22 avril prochain devant le tribunal correctionnel pour des faits de coups et blessures envers policiers ayant entraîné une incapacité de travail.

Il s’agit d’un bilan provisoire et susceptible d’évoluer, signale le parquet. L’analyse des images étant encore en cours. « Nous ne donnerons pas de commentaire sur des incidents spécifiques à ce stade ».

Le parquet de Bruxelles rappelle que toute personne s’estimant victime de faits infractionnels peut déposer plainte en ce sens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous