Le coup de gueule d’Yves Van Laethem après «la Boum»

Le coup de gueule d’Yves Van Laethem après «la Boum»

Lors de la conférence de presse du SPF Santé publique du jour, Yves Van Laethem le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, a lancé une pique vis-à-vis des personnes présentes à « la Boum » ce jeudi.

« Les hospitalisations continuent à augmenter, même si on observe un léger ralentissement. L’occupation des lits de soins intensifs pourrait dépasser la barre de 800, voire des 900 lits dans les prochains jours. Pour le moment, des transferts se font déjà entre certains hôpitaux », a expliqué Yves Van Laethem ce vendredi.

« C’est notre comportement d’aujourd’hui qui déterminera la rapidité avec laquelle cette pression sur les soins intensifs diminuera ou pas lors du mois d’avril, a insisté Yves Van Laethem. D’ici le 1er mai, le nombre de personnes aux soins intensifs pourrait diminuer à 300, si les mesures sont bien respectées. »

Ce que certains ont fait hier ne va pas nous aider

En réaction au nombre de personnes présentes au bois de la Cambre ce jeudi et au non-respect des mesures sanitaires par un partie des personnes présentes sur place, Yves Van Laethem s’est permis un petit coup de gueule.

« Ce que nous faisons aujourd’hui aura un impact sur les hospitalisations d’ici deux à trois semaines. Cela déterminera aussi les perspectives que nous aurons pour les écoles, l’enseignement supérieur et les assouplissements que tous espèrent voir se produire au début du mois de mai. Ce que certains ont fait hier ne va pas nous aider à obtenir cet objectif. La légère baisse ne doit pas signifier que l’on peut faire n’importe quoi, parce que nous aurions un prix à payer. »

N’oublions pas les règles de base, laissons la vaccination progresser et gardons un œil sur notre santé et notre rôle que nous avons pour la santé des autres et aussi pour le travail considérable qui est fait dans les hôpitaux depuis des mois et des mois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous