La maison de Marc Dutroux à Marcinelle va être remplacée par un mémorial

La maison de Marc Dutroux à Marcinelle va être remplacée par un mémorial

Un espace de recueillement pour ne pas oublier l’Histoire, c’est que sera le mémorial baptisé « Entre terre et ciel », un petit jardin surélevé qui prendra la place de la tristement célèbre maison de Marc Dutroux, sise avenue de Philippeville, à Marcinelle.

« Démolir ou pas la maison a nourri de longs débats », explique le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette. « La commune voulait la remplacer par un mémorial mais nous comprenions aussi la position des parents. Nous sommes finalement tombé d’accord sur l’idée d’un mémorial. C’est important pour la Ville et pour les familles qui ont été profondément marquées. Un jardin, c’est symbole de vie. Il sera surélevé et aura vocation d’apaiser la mémoire. »

« C’est important d’avoir un élément qui n’oublie pas l’Histoire », réagit Jean-Denis Lejeune, papa de Julie. « Ca se fera tout en douceur et dans des tons classiques. Pour ne pas oublier mais y penser en toute positivité. »

« Démolir la maison est difficile car elle est chargée d’histoire », reprend Gino Russo, papa de Mélissa. « Mais ça se fait en parfait collaboration avec la Ville. Au début, on aurait aimé la garder pour en faire une sorte de maison du souvenir, comme celle d’Anne Franck, à Amsterdam, mais on ne peut pas punir tout un quartier et le grand Charleroi qui ne sont pas responsable de cette histoire. J’espère juste que l’on pourra installer une ombre quelque part afin qu’elle symbolise toutes les zones d’ombre qui restent encore dans ce dossier et toutes les questions qui restent encore sans réponses aujourd’hui. »

La demande de permis d’urbanisme va être rentrée la semaine prochaine. Il faudra ensuite attendre 200 jours avant que le dossier ne soit réellement lancé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous