Accueil Économie Consommation

Ces commerçants furieusement tentés de fermer complètement

Dans les magasins non essentiels, la vente par rendez-vous est un fiasco. De nombreux indépendants penchent dès lors pour une fermeture pure et simple avec des indemnités fédérales doublées. Leurs recettes de ce week-end seront décisives.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Le centre-ville est désert. Ce jeudi, nous avons accueilli un seul client, alors que d’ordinaire, nous en voyons défiler 40 à 60 par jour. On réalise à peine 10 % du chiffre d’affaires habituel. C’est une catastrophe. C’est la folie. C’est impossible de continuer à travailler dans ces conditions-là. Ce n’est pas rentable. C’est en train de me bouffer. Alors, c’est décidé : à partir de dimanche, nous allons rester fermés. »

Bruno Van Rintel, aux commandes de BV Store, magasin de vêtements et accessoires tendance campé en plein centre de Liège, se sent complètement dérouté depuis la mise en œuvre des nouvelles mesures de lutte contre la pandémie de covid adoptées par le Comité de concertation du 24 mars dernier. A savoir l’obligation pour les commerces dits « non essentiels » de ne recevoir la clientèle à l’intérieur que sur rendez-vous et de la servir depuis l’extérieur pour le retrait de commandes effectuées en ligne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Bastin Salvo, dimanche 4 avril 2021, 15:05

    Arrêtons le massacre !

  • Posté par noel lelon, samedi 3 avril 2021, 14:25

    Et qui devrait payer les primes et " aides proportionnées ” ? Je suppose que la " proportion ” est celle calculée à la lecture des données objectivées avec les caisses enregistreuses et les contrôles fiscaux. Le paiement intégral de l’impôt sans dissimulation selon la loi est une marque tangible de solidarité. Il faut aider les personnes (les structures c’est tout autre chose). Absolument. Mais le solidarité doit aller dans les 2 sens, sinon c’est un jeu de dupes. https://plus.lesoir.be/art/d-20131218-33318F?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlast10year%26sort%3Ddate%2Bdesc%26start%3D170%26word%3DJohn%2BCrombez%2Bfraude

  • Posté par devriendt jan, samedi 3 avril 2021, 12:05

    Vous avez raison fermer. Trop de magasins de vêtements de brols etc etc. Vive la vente sur internet ça au moins c'est l'avenir.

  • Posté par Ask Just, samedi 3 avril 2021, 12:49

    C’est pas avec ça qu’on pourra payer votre pension Jan !

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 2 avril 2021, 19:27

    A part gesticuler et brasser du vent le MR ne fait RIEN, que dalle. Et s'il brasse du vent, c'est pour essayer de se cacher derrière un écran de fumée. C'est pourquoi il veut tout ouvrir pour différents prétexte. On finit par se demander si ce n'est pas pour pouvoir se retrancher derrière la pression de la rue pour justifier l'arrêt des mesures qui provoqueront le redémarrage des contaminations, des hospitalisations et des morts. Et là, BINGO!!!!!! Des pensions en moins à payer, des économies en sécurité sociale à faire pâlir un conclaveux. Si on atteint 26709 morts, économies récurrentes de l'ordre de 500 millions d'€ sans rien faire, cool peinard! Tant pis pour les dégâts collatéraux. Never waste a good crisis.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs