Accueil Société

Vie privée: le gouvernement donne son feu vert pour un cadastre des données à caractère personnel des Belges

Ce cadastre servira comme base pour un outil informatique qui devra permettre de rendre transparent le traitement des données des citoyens.

Temps de lecture: 2 min

Le Conseil des ministres a marqué son accord, vendredi, à l’objectif d’un traitement des données personnelles des citoyens, par les autorités publiques, qui soit plus transparent et accessible. Actuellement, la réglementation encadrant les flux de données et leur traitement par l’Etat est « dispersée et manque de vision globale et cohérente », constatent les ministres.

Une des premières étapes de la solution sera d’établir un « cadastre » des données à caractère personnel et de leur traitement autorisé, développe le secrétaire d’Etat à la Protection de la vie privée Mathieu Michel, qui parle d’une « véritable opération transparence » qui se met sur pied. « Ce cadastre reprendra tous les éléments essentiels pour chaque traitement, à savoir quelles données, quelles finalités (ce pourquoi elles sont récoltées) et sur quelle base légale. Le cadastre indiquera également qui en est responsable, quelles tierces parties y ont accès et enfin pour quelles raisons », précise son cabinet.

C’est le Service public fédéral Stratégie et Appui (SPF Bosa) qui a été chargé, vendredi, d’établir ce cadastre. Chaque ministre doit lui transmettre des informations sur les activités de traitement de données effectuées par les SPF qui tombent sous leurs compétences, et par les institutions publiques de sécurité sociale. A terme, le cadastre devrait être relié à un outil informatique permettant à chaque citoyen d’avoir une vision globale de ses données personnelles aux mains de l’administration.

Parallèlement, l’évaluation de la loi « vie privée » de 2018 se poursuit, et devrait aboutir « dès l’été » à des recommandations concrètes qui seront transmises à la Chambre, rappelle le secrétaire d’Etat

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Moreau Michel, samedi 3 avril 2021, 10:49

    "Une des premières étapes de la solution sera d’établir un « cadastre » des données à caractère personnel et de leur traitement [...] le cadastre devrait être relié à un outil informatique permettant à chaque citoyen d’avoir une vision globale ..." Joli coup (classique dans un royaume d'innocents crédules), inspiré au soldat MaMiche par le BOSA (ou le CD&V)... pour relancer les projets d'expansion globale de RobbLand. Résumons les étapes de la 'solution' : 1) Hier, le renard et ses potes visitaient discrètement quelques poulaillers mal protégés, plus ou moins complices, pour mijoter leur ragoût à l’abri de leur terrier. C'était difficile, vu la pugnacité croissante des gardes-chasses... 2) Aujourd'hui, TOUS les poulaillers vont DEVOIR fournir au BOSA (et à leurs amis...) un inventaire complet de leurs poules, des chiens de garde, des grillages, des plans d'accès...! (Robbland aurait encore mis des années pour obtenir tout ça sans l'aide du bon soldat...). Et pour les gardes-chasses, c'est pas urgent : on verra plus tard ! 3) Après-demain, sous prétexte de fournir quelques infos soigneusement édulcorées aux gentils citoyens (via un 'outil informatique' genre prise de R-V vaccination), TOUS les poulaillers DEVRONT officiellement être interconnectés... automatisant la prédation des poules selon la "« vision globale et cohérente »" que RobbLand veut imposer depuis tant d'années ! Du coup, les gardes-chasses pourront être remplacés par des huissiers, voire une 'intelligence artificielles' bien dressée (économies et performances inégalées garanties !). Les affaires reprennent : dans son dernier N°, Wilfried notait d'ailleurs : "Jusqu'ici, tout baigne pour Franky"...

  • Posté par Wauters patricia, vendredi 2 avril 2021, 23:58

    Caméra intelligente à reconnaissance faciale? ça ne vous dis rien? Bien sûr, qu'ils savent déjà beaucoup de chose sur nous sauf sur nos déplacements, nos contacts. Plus de visites à domicile....la caméra leur dira tout. Vous captez? Souriez...vous serez identifié lol

  • Posté par Trevisan Lucio, vendredi 2 avril 2021, 20:56

    Tout cela reste vague, on parle de quelles données ?

  • Posté par c s, samedi 3 avril 2021, 9:18

    Toutes les données nécessaires à vos interactions passées, présentes et futures avec l'État: état civil, fisc, affaires sociales, pension, santé, enseignement... Sachant que ce qui concerne police et justice est exclus du RGPD mais que ces données sont aussi détenues par le service public

  • Posté par M. G., vendredi 2 avril 2021, 19:54

    Bah, ils savent déjà tout sur nous, tout le monde passe sa vie sur smartphone et sur le net, donc ils ont déjà toutes nos infos. Ce n'est pas pour rien que nous recevons des publicités ciblées :)

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko