Tour des Flandres : Greg Van Avermaet se donne «une petite chance de gagner»

Greg Van Avermaet
Greg Van Avermaet - Photo News

Deux fois deuxième (2014, 2017) et une fois troisième (2015), Van Avermaet est monté trois fois sur le podium à Audenaerde mais jamais sur la plus haute marche. Face à Wout van Aert, Mathieu van der Poel et Julian Alaphilippe, le champion olympique en titre reste réaliste sur ses chances de victoire mais veut y croire.

«Je ne figure pas parmi les favoris», a assuré Van Avermaet qui a reconnu une partie du parcours avec son équipe. «Néanmoins, on a vu sur l’E3 Harelbeke ou À Travers la Flandre que des gars comme van Aert, van der Poel ou Alaphilippe n’étaient pas invincibles. Je me dis alors que j’ai une petite chance de gagner même si les favoris restent les mêmes. J’ai pu suivre Van Aert et Van der Poel dans le Paterberg, mon passage préféré sur le ’Ronde’, à l’E3 Harelbeke et cela donne de la confiance.»

Sixième de l’E3 à Harelbeke vendredi dernier et 7e sur À Travers la Flandre mercredi, ’GVA’ est actuellement dans une bonne forme et le Tour des Flandres tombe donc à point nommé. «J’ai de bonnes jambes et je suis en forme. J’ai fait une bonne course mercredi mais je suis déçu du résultat car le groupe n’a pas vraiment voulu rouler pour aller chercher la victoire. Je me sens bien et le Tour des Flandres arrive à un bon moment.»

«Si je m’attendais à une bagarre de loin? C’est difficile à prédire», a ajouté Van Avermaet. «Le Tour des Flandres est une course difficile et beaucoup de coureurs peuvent prétendre à la victoire mais au final, c’est toujours le meilleur qui gagne. De notre côté, l’équipe est prête et je suis confiant dans le fait que nous pouvons faire un bon résultat"

Après l’annonce du report de Paris-Roubaix jeudi, ’GVA» a dû changer son programme et participera à la Flèche Brabançonne et à l’Amstel Gold Race. «Ce n’est pas mon programme préféré mais c’est comme ça», a-t-il reconnu. «J’étais évidemment déçu quand j’ai appris le report de Paris-Roubaix et c’est dommage de voir son gros objectif du début d’année être reporté. Néanmoins, cela ne change rien à mon approche pour le ’Ronde’ car il faut toujours se donner à fond dans une telle course.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous