Accueil Société

Charges de la police montée durant la «Boum» de jeudi soir: un usage rare qui n’est pas sans risque

Deux vidéos témoignent de chocs violents dans le cadre du maintien de l’ordre appliqué ce jeudi au Bois de la Cambre. Un moyen de dernier recours qui se justifie ici, juge Polbru. Un usage sur lequel on gagnerait à entamer une réflexion, juge un chef de corps bruxellois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Dans l’arsenal des moyens déployés pour disperser les personnes rassemblées dans le bois de la Cambre ce jeudi en marge de l’événement « La Boum », le recours à la police montée pour réprimer à coup de charges les fêtards réfractaires ou agressifs envers les forces de l’ordre n’est clairement pas passé inaperçu. Ce vendredi, une vidéo montrant une jeune personne tomber violemment au sol après avoir été percutée de dos par une charge a ainsi fait le tour de la toile, récoltant au passage de nombreuses réactions indignées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, samedi 3 avril 2021, 9:14

    Bien fait pour sa gueule, elle n'avait pas besoin de se trouver là ! Merci aux policiers qui ont maintenu notre état de droit !!! On peut manifester mais, si c'est pour tout détruire comme les deux derniers jours, rester plutôt chez vous !!! J'aurais voir tous ces jeunes entre 1940 et 1944, cela aurait été du "sport " !

  • Posté par Bonal Carl, vendredi 9 avril 2021, 11:59

    à Pire Bernard: Donc, vous soutenez l'irrespect de cette populace. Dont acte. En 1940-1944, les jeunes avaient du respect pour l'autorité (parentale et autre). Pas le pouvoir nazi en place J'ai précisé, étant donné que vous êtes binaire.

  • Posté par Pire Bernard, vendredi 9 avril 2021, 10:20

    Un nostalgique du bon vieux temps de la guerre, quand on pouvait réprimer sans problème au nom de l'Etat de droit...? Je ne connais pas vos goûts vestimentaires mais je penche pour le brun ou le noir.

  • Posté par Hubert Wynands, samedi 3 avril 2021, 1:27

    Ils ne voulaient pas se faire charger, ils n’avaient qu’à se disperser comme cela leur avait été demandé. Vive nos policiers et notre police montée, je trouve que l’on devrait l’utiliser plus souvent contre les casseurs qui infiltrent les manifestations pacifiques.

  • Posté par Lemaire Denis, samedi 3 avril 2021, 12:07

    @Bauduin: de quelle jeunesse parlez-vous ? Des quelques centaines de la Cambre ou de tous les autres? ceux qui respectent la loi, ceux qui participent aux mouvements de jeunesse, ceux qui étudient, …

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs