Accueil Société

AstraZeneca: les Pays-Bas suspendent le vaccin pour les moins de 60 ans, un nouvel avis attendu en Belgique

Tant l’Allemagne que les Pays-Bas ont décidé de ne plus administrer le vaccin de la firme britannico-suédoise aux personnes de moins de 60 ans.

Temps de lecture: 2 min

Le Conseil supérieur de la Santé émettra la semaine prochaine un nouvel avis autour du vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, a indiqué vendredi une porte-parole du Conseil. Cette mise à jour de la recommandation n’entraînera pas nécessairement un changement de position à l’égard de ce vaccin, précise-t-elle.

Tant l’Allemagne que les Pays-Bas ont décidé de ne plus administrer le vaccin de la firme britannico-suédoise aux personnes de moins de 60 ans. Des nouveaux cas d’effets secondaires graves ont été rapportés sur des patients ayant reçu le vaccin.

L’Agence européenne du médicament (EMA) a cependant une nouvelle fois déclaré mercredi que le vaccin était sûr et efficace.

En Belgique, c’est au tour du Conseil supérieur de la Santé et de la taskforce Vaccination de se concerter. « Les ministres de la Santé publique examinent les différents scénarios possibles avec le Conseil supérieur de la Santé et la taskforce Vaccination », indique le CSS vendredi. Les développements internationaux sont suivis de près et une mise à jour de l’avis sur ce vaccin devrait être communiquée la semaine prochaine.

Cela n’entraînera pas forcément un revirement de position de la Belgique, mais, à la lumière du rapport du comité de sécurité de l’EMA notamment, une décision « mieux fondée » pourra être prise.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Propronet Juste, samedi 3 avril 2021, 7:52

    En Belgique, on ne l’interdit pas car on n’a que ce vaccin (et de plus en très faible quantité).

  • Posté par Gobled Gérard, samedi 3 avril 2021, 16:30

    Faux. J'ai été Vacciné jeudi dernier le premier avril avec le Pfizer

  • Posté par Raspe Eric, samedi 3 avril 2021, 16:03

    selim hitte se plante à nouveau. Prétendre que la Belgique avait beaucoup misé sur le vaccin AstraZeneca est quantitativement faux et donne la fausse impression que la politique vaccinale est guidée par une volonté d'en réduire au maximum le coût. En effet, sur le site officiel belge (https://www.afmps.be/fr/usage_humain/medicaments/medicaments/covid_19/vaccins/livraisons_de_vaccins_et_de_materiel_de) il apparaît qu'en réalité, sur 34.1 millions de vaccins commandés, 12.5 millions l'ont été chez Pfizer, 5.8 chez Moderna, 2.9 chez Curevac, 7.74 chez AstraZeneca et 5.16 chez J&J. En termes relatifs, cela donne pour Pfizer 36.7%, pour Moderna 17%, pour Curevac 8.5%, pour AstraZeneca, 22.7% et pour J&J 15.1 %. Le total des vaccins ARN compte pour 62.2% des vaccins commandés. En sus, des options ont été prises pour une commande additionnelle de 2.5 millions de doses de Pfizer et de 3.82 millions de Moderna, ce qui alourdira le poids relatif de ces vaccins dans la stratégie. Que le vaccin AstraZeneca devait avoir une place particulière dans l'éxécution de la stratégie vaccinale due à sa conservation à 4°C et à la plus grande flexibilité du délai entre les deux injections aurait été plus correct.

  • Posté par elias jacques, samedi 3 avril 2021, 14:36

    Ah ? Pfiser, Moderna, Johnson ça vous parle ?

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 3 avril 2021, 0:07

    Les avis concernant ce vaccin varient plus souvent et plus rapidement que ne pourrait varier n'importe-quel virus...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko