Accueil Monde France

France: de nouvelles mesures entrent en vigueur ce samedi

En Ile-de-France, 6.600 policiers et gendarmes sont mobilisés pour «veiller au respect des mesures sanitaires»

Temps de lecture: 3 min

L’ensemble des Français s’apprête à renouer avec des restrictions de déplacement pour freiner la flambée de Covid-19, mais profite pour certains de la tolérance accordée jusqu’à la fin du week-end de Pâques pour s’organiser, alors que les écoles vont être fermées.

A compter de 19H00, les règles déjà imposées à 19 départements en vigilance renforcée seront étendues à toute la métropole pour quatre semaines: les commerces jugés non-essentiels vont baisser le rideau, les déplacements seront limités à 10 km, et pour la première fois depuis le confinement du printemps 2020, les crèches et établissements scolaires vont fermer pendant trois à quatre semaines.

En Ile-de-France, 6.600 policiers et gendarmes sont mobilisés pour «veiller au respect des mesures sanitaires», a annoncé samedi la préfecture de police dans un communiqué. Et notamment pour verbaliser les personnes qui se rassemblent à plus de six sur la voie publique, ou qui boivent de l’alcool dans les secteurs de Paris où cela est interdit.

Mais pour offrir une bouffée d’oxygène avant ce nouvel «effort» demandé aux Français, les autorités tolèrent jusqu’à lundi soir les déplacements interrégionaux, pour permettre à ceux qui le peuvent de se mettre au vert et d’emmener les enfants chez leurs grand-parents.

Les lieux de culte étant fermés à partir de 19H00, les veillées pascales ont été pour la plupart repoussées à dimanche matin tôt.

A partir de mardi, les déplacements de plus de 10 km ne seront plus autorisés, sauf pour déposer un enfant chez un proche. A partir de mardi toujours, des millions de parents vont devoir concilier télétravail et école à la maison, avant des vacances scolaires chamboulées, du 12 au 25 avril pour les trois zones.

Annoncée mercredi par Emmanuel Macron, la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées pour trois à quatre semaines vise à faire reculer l’épidémie de Covid-19, qui en est à sa troisième vague.

Le gouvernement a autorisé, après un cafouillage, les assistantes maternelles qui gardent les enfants à domicile à poursuivre leur activité pendant les trois prochaines semaines.

Il a dressé une liste des professions indispensables à la gestion de l’épidémie pour lesquelles une solution d’accueil doit être proposée.

Outre les personnels des établissements de santé, elle concerne entre autres les agents de l’Etat chargés de la crise, ou encore les personnes travaillant dans l’aide sociale à l’enfance, celles travaillant dans les établissements scolaires, ainsi que les forces de sécurité intérieure, selon cette liste que s’est procurée l’AFP.

Les indicateurs continuent de se dégrader, avec désormais 5.254 malades en réanimation vendredi soir, dont 505 admis dans les dernières 24 heures. Depuis le début de l’épidémie, plus de 96.000 décès ont été enregistrés en France.

# Belga context

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=hjjnmgbc )

À lire aussi Emmanuel Macron: «Ni panique ni déni»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, mercredi 7 avril 2021, 15:50

    La France semble être le cancre de la vaccination. C'est pitoyable.

  • Posté par Bauduin Dominique, samedi 3 avril 2021, 21:55

    Ces experts qui ne connaissent que la répression et les limitations des libertés.

  • Posté par Bauduin Dominique, samedi 3 avril 2021, 21:54

    En France aussi, c'est la dictature des exerts du Covid...

Aussi en France

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs