Natation: Valentine Dumont à un souffle de son record sur 400 m libre

Belga
Belga

Les meilleurs nageurs belges n’ont pas vraiment remercié les organisateurs de l’Open Belgian Qualification Meet, ce samedi lors de la première journée de cette réunion censée les aider à réussir les temps limites pour l’Euro de Budapest, à la mi-mai, et les Jeux de Tokyo, cet été. Aucun nouveau nom n’est, en effet, venu compléter les listes déjà établies, dans la piscine du Wezemberg, et on attend avec une certaine impatience la journée de dimanche pour qu’ils rectifient le tir.

Valentine Dumont a toutefois été à deux doigts – à un bras, dirait-on plutôt – d’améliorer son record de Belgique du 400 m libre en s’imposant en 4.09.92, le deuxième temps de sa carrière, à 51 centièmes de son meilleur temps établi l’été dernier à Rome. Partie sans doute un peu trop prudemment, virant aux 200 m en 2.05.38, elle a fini en trombe avec un dernier 50 m en 30.57.

« Elle a fait un mouvement de trop à l’arrivée qui lui a sans doute coûté 5 dixièmes », explique Ronald Claes, l’entraîneur de la Namuroise. « Mais pour le reste, elle a fait une super course en étant toute seule (la deuxième, Ambre Franquinet a fini en 4.21.48) et elle n’avait jamais fini une course de cette manière. »

Elle a, par ailleurs, complété son palmarès en s’imposant sur 100 m libre en 55.01, là encore très loin devant ses rivales belges Lana Ravelingen (56.39), Roos Vanotterdijk (56.56), Kimberly Buys (56.57), Lotte Goris (56.75) et Jade Smit (57.99), la Néerlandaise Delno (55.39) et l’Allemande Steiger (55.57) s’intercalant entre elle est les autres.

Côté masculin, Alexandre Marcourt, le sprinter qui monte depuis cet hiver, où il avait amélioré son record personnel d’une demi-seconde sur 100 m libre lors des sélections olympiques néerlandaises, a posé les premiers jalons d’un doublé espéré en remportant le 200 m libre en 1.48.51.

« J’ai été très heureux de m’imposer alors que je ne suis pas encore à 100 %. J’espère que ce n’est qu’un début », précise-t-il.

Louis Croenen, déjà qualifié pour les JO et l’Euro, a, lui, été impressionnant sur 100 m papillon qu’il a remporté en 52.31, le troisième chrono de sa carrière.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous