Accueil

Stravinsky et le disque

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Nous disposons désormais de deux intégrales, une troisième qui assemblait les enregistrements réalisés aux États-Unis par le compositeur n’est hélas plus disponible. Deux majors ont pris le relais : DG en 2015 et Warner cette année pour le cinquantième anniversaire de sa mort. Deux éditions exemplaires qui se complètent. Avec un paradoxe amusant : en cumulant ce qu’offrent les archives des deux groupes, on peut réunir quasiment l’intégrale des œuvres que Boulez a enregistrées, DG se taillant la part du lion avec toutes les grandes œuvres du début.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs