Accueil La vie en pause

Coronavirus – «La vie en pause, jour 389: les dauphins»

Notre chronique hebdomadaire sur la nouvelle vie des Belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Vendredi, il s’est passé un truc incroyable.

C’était le lendemain de l’émeute de la boum. Mais oui, la boum : les 5.000 du bois de la Cambre (ça sonne comme le nom d’une bataille napoléonienne, c’était presque ça d’ailleurs). Tout le monde avait vu les images des chevaux blessés – « Moooh les pauvres ! Regarde, celui-là, il a le sabot tout en sang » – quand une nouvelle vidéo est venue enfoncer le clou un peu plus profond : celle des deux petits malins qui sont rentrés à la caserne tout seuls, sans leur policier, en passant par l’avenue Franklin Roosevelt, le boulevard général Jacques et en respectant le sens de circulation au rond-point.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, vendredi 9 avril 2021, 9:53

    J'adore ce texte ! Un peu de dérision qui fait du bien...

  • Posté par De Ridder Claude, mardi 6 avril 2021, 20:54

    Génial, Julie!!! qu'est-ce-que ca fait du bien de rire aves vos petits mots. merci, merci, merci

  • Posté par ROELANTS HUBERT, mardi 6 avril 2021, 10:05

    A Tournai, même les chameaux et les dromadaires se cassent.

Aussi en La vie en pause

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs