Accueil Belgique Politique

Boucle du Hainaut: le temps long de la réflexion

Le ministre wallon Willy Borsus a décidé d’étudier en profondeur le méga-projet électrique d’Elia. Sans surprise, le délai initial de 90 jours pour la modification du plan de secteur ne sera pas respecté. Les enjeux et les impacts sont énormes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Willy Borsus (MR) disposait de 90 jours pour se prononcer sur le dossier introduit par Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension : une demande de modification du plan de secteur pour implanter la Boucle du Hainaut, une ligne de à 380 kV de 85 km entre Avelgem en Flandre et Courcelles, à travers le Hainaut. Elia souhaite obtenir la définition d’un périmètre de réservation de 200 mètres de large où implanter cette infrastructure.

Nous y voilà ! Mais le ministre wallon de l’Aménagement du territoire ne se prononcera pas en ce début du mois d’avril. Le délai octroyé par la législation régionale est dit « d’ordre ». Il est donc facultatif. A ce stade, Willy Borsus est loin de disposer de tous les éléments utiles à la prise de décision.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mardi 6 avril 2021, 9:30

    En votant "vert", certains ont acheté un chat dans un sac... Ah oui ils, "les verts" s'étaient bien gardé de nous éclairer sur les conséquences !

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 6 avril 2021, 11:58

    Lisez l'article, c'est pour acheminer l'énergie renouvellable.

  • Posté par Even Philippe, mardi 6 avril 2021, 8:57

    Entre l'intérêt particulier ("ma maison va perdre de la valeur..") et l'intérêt général (garantir une alimentation électrique permanente a tous), difficile de trouver un juste milieu ...

  • Posté par alexandra leleu, jeudi 8 avril 2021, 13:34

    Il y a une seule solution, l’enterrement de la ligne. Le surcoût doit faire partie des investissements post-Covid.

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 6 avril 2021, 8:43

    Il faut la construire au plus vite cette ligne.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs