Accueil Sports Cyclisme

Kasper Asgreen, la «machine» de Scandinavie

Après Rolf Sørensen en 1997, il est le deuxième Danois à remporter le Ronde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Assorti à son maillot de champion national, le masque rouge qui tente d’effacer le vaste sourire de Kasper Asgreen n’enlève en rien un regard qui pétille comme une bouteille de champagne dont le bouchon vient de sauter. Logique, du reste, puisque c’est exactement ce qu’a réalisé le Danois aux faux airs de Mister Bean en remportant le Tour des Flandres. Son premier monument, une ligne dominante dans un élégant palmarès qui comptait déjà l’E3, il y a une grosse semaine, Kuurne la saison dernière et… une deuxième place sur le Ronde, en 2019. Sa première sur les chemins de la grand-messe flamande et déjà les prémices, l’ébauche d’un succès majeur en devenir, arraché dans un sprint improbable face à ce diable de Mathieu van der Poel. « Sur des journées difficiles, je sais que mon sprint n’est pas trop mauvais… », glissera-t-il juste sur le sujet, comme s’il avait validé une simple formalité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Analyse Biniam Girmay tape dans l’œil du Giro

L’Érythréen a triomphé sur la 10e étape du Tour d’Italie, devenant le premier vainqueur d’Afrique noire sur un Grand Tour, mais c’est depuis l’hôpital qu’il a vécu ces instants historiques. En cause, le bouchon du Prosecco qui lui a explosé dans l’œil.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs