L’Excel Mouscron n’a pas les garanties financières pour assurer sa continuité

@Belga
@Belga

L’Excel Mouscron n’a jusqu’à présent pas obtenu sa licence pour le football rémunéré et se dirige actuellement vers une relégation administrative en D1 amateurs, à moins que les dirigeants trouvent une solution et parviennent à convaincre la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport.

Le nœud du problème se trouve dans le financement du club. Gérard Lopez, propriétaire de l’Excel via sa société Jogo Bonito Group, s’est vu refuser les emprunts qu’il a introduits auprès de ses partenaires financiers. L’ancien président du LOSC se trouve dès lors dans l’incapacité d’apporter une lettre de confort, indispensable pour prouver et assurer la continuité du club aux yeux de la commission des licences. L’homme d’affaires luxembourgeois recherche donc un repreneur en urgence, à la condition sine qua non que les joueurs de Jorge Simao assurent le maintien sportif, ce qui n’est pas encore gagné.

A noter encore que les joueurs hurlus n’ont pas encore perçu leur salaire du mois de mars, ce qui irrite d’ores et déjà une partie du vestiaire. La sérénité est loin d’être de mise à l’Excel, qui lutte pour sa survie sur deux fronts.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photonews

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Les fans du SC Charleroi ont crié leur colère

  • Belga

    Par Maxime Stévenne

    Charleroi

    Kipré récidive, Nicholson invisible: les bulletins des Zèbres contre Eupen

  • Les Mouscronnois avaient partagé l’enjeu (0-0) face au champion en titre lors du premier tour.

    Par Sébastien Huzler

    Division 1A

    L’Excel Mouscron face à son destin en Venise du Nord

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous