Roland-Garros: un décalage de quelques jours est envisagé par les autorités françaises

@News
@News

Le ministère français des Sports a des discussions avec les organisateurs du tournoi de tennis de Roland-Garros, programmé du 23 mai au 6 juin, sur un éventuel «décalage de quelques jours» et sur les «modalités d’accueil du public», a-t-il indiqué mardi.

«Des discussions sont en cours avec les organisateurs sur les modalités notamment pour l’accueil du public», a indiqué le ministère. «Un décalage de quelques jours est en cours de discussion», a-t-il ajouté.

Fin mars, Gille Moretton, le nouveau président de la Fédération française de tennis (FFT), avait indiqué travailler à quasiment tous les scénarios, les seuls qu’il «n’osait pas» envisager étant les extrêmes: la jauge de public à 100% et l’annulation pure et simple.

«Pour l’instant, on est dans la course, le tournoi est à la date prévue (23 mai-6 juin). Mais si on nous annonce un confinement général pendant deux mois, on sera forcément amenés à prendre des mesures», a-t-il reconnu. Le pire étant l’annulation pure et simple, mais «je n’ose pas imaginer ça», avait ajouté le président de la FFT, élu le 13 février.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous