Le nombre de demandes d’incapacité de travail à un niveau record en raison de la pandémie

d-20210323-GLVXEQ 2021-03-19 10_22_19

Le nombre de demandes pour incapacité de travail pour les travailleurs du secteur privé a atteint un niveau record l’an dernier avec 13.928 demandes, selon Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels. Cette hausse s’explique par la pandémie de coronavirus.

En comparaison avec 2019, on ne trouvait cette année que 7.848 demandes de ce type. En 20 ans, le nombre de 10.000 demandes n’avait été dépassé qu’en 2013.

Le covid et ses conséquences ont été responsables de la majorité des demandes en incapacité de travail en 2020 avec 7.262 dossiers. Cette maladie a été reconnue comme maladie professionnelle pour une série de catégories de travailleurs dont les soignants, les policiers ou les travailleurs de supermarchés.

La plupart des demandes pour incapacité de travail pour covid ont émané du personnel des soins de santés (plus de 7.000). La majorité de ces demandes proviennent des provinces d’Anvers (15,5%) et du Hainaut (15,5%). Suivent: la Flandre occidentale (13,5%), la Flandre orientale (11,9%).

La plupart des demandeurs avaient 43 ans chez les femmes et 44 ans chez les femmes.

Parmi les cas déjà réglés, la plupart des patients covid ont eu droit à une prestation d’invalidité temporaire (1.577) ou au remboursement de leurs frais d’hospitalisation (690). Personne dans cette catégorie n’a été reconnu comme totalement incapable de travailler. Quelque 246 demandes ont été rejetées.

Enfin, il y a eu également trois demandes à la suite du décès d’un travailleur lié au covid. Toutes les trois ont été évaluées positivement par Fedris, ce qui a abouti au remboursement des frais funéraires et des paiements de dédommagements pour le conjoint et les orphelins.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous