La liste de «réservistes» pour la vaccination prise d’assaut: plusieurs heures d’attente

La liste de «réservistes» pour la vaccination prise d’assaut: plusieurs heures d’attente

A partir de ce mardi, un nouvel outil de prise de rendez-vous sera mis en place pour gérer l’afflux des volontaires « last minute », dans les centres de vaccination en Flandre et en Wallonie. Bruxelles a décidé de faire appel à la plateforme en ligne Doctena, jugée plus simple, pour gérer les rendez-vous pour les vaccinations en Région bruxelloise.

En Wallonie

Les 9 grands centres wallons et un petit nombres de centres plus petits sont concernés par la plateforme Qvax, les autres centres utilisent leur propre liste de réservistes. Le nouvel outil doit permettre d’accélérer la campagne de vaccination et « d’atteindre au plus vite l’immunité de groupe » en utilisant « absolument chaque dose ».

Concrètement, les personnes volontaires à la vaccination de plus de 18 ans peuvent s’inscrire dès ce 6 avril sur le site www.qvax.be. Plusieurs informations sont requises parmi lesquelles le numéro de registre national, ainsi que vos disponibilités. La personne est alors contactée par son centre de vaccination lorsqu’une possibilité de se faire vacciner se présente.

« Le système ne fonctionne pas suivant la règle du premier arrivé, premier servi. L’ordre de distribution suit les règles mises en place par les autorités : à savoir, par ordre décroissant d’âge », explique Frank Robben, responsable informatique du gouvernement fédéral qui participe à la campagne de vaccination.

Le système demande une certaine réactivité puisque sans réaction de la personne convoquée dans la demi-heure, l’invitation à se faire vacciner est envoyée à quelqu’un d’autre.

Ce mardi, il y a eu une très forte demande simultanée pour s’inscrire sur qvax.be. La plate-forme Qvax, qui permet de bénéficier en « last minute » d’une dose de vaccin non utilisée, a été prise d’assaut dès son ouverture officielle à minuit. Le site annonce déjà plus d’une heure d’attente et une file de près de 300.000 personnes pour s’inscrire, ce mardi aux alentours de midi. Attention, si vous quittez la file, vous perdez votre place.

L’une de nos journaliste s’est glissée dans la file ce matin à 11h30, il y avait alors 211.000 personnes devant elle dans la file d’attente. Sur le coup de 16h, soit 4h30 plus tard, ils sont toujours plus de 150.000 devant elle. Si vous désirez vous inscrire ce mardi, il faudra donc prendre votre mal en patience.

A Bruxelles

Insatisfaite de cette plateforme Doclr qui a généré de nombreux bugs mais qu’elle continuera pourtant à utiliser pour inviter les Bruxellois à se faire vacciner, la Région bruxelloise a décidé de se tourner vers Doctena pour gérer les rendez-vous « last minute ». Le nouvel outil ne sollicitera que des informations de base, afin que le patient – ou la personne qui l’aide – puisse prendre rendez-vous pour une première vaccination le plus rapidement possible. Des informations supplémentaires seront demandées ultérieurement dans le centre de vaccination.

La plateforme devrait être disponible dès lundi prochain, selon ce qui a été dit lors de la conférence de presse du SPF Santé publique de ce mardi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous