Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2020

Euro 2020: le gouvernement italien donne son feu vert pour un public à l’ouverture du tournoi au stade de Rome

Le gouvernement italien a donné son feu vert à la présence de spectateurs lors des matches du prochain Euro de football prévus au Stadio Olimpico de Rome, dont la rencontre d’ouverture le 11 juin, a annoncé mardi la Fédération.

Temps de lecture: 2 min

La présence effective du public lors des quatre rencontres prévues à Rome lors de la compétition (11 juin-11 juillet) reste toutefois encore conditionnée à la mise en place d’un protocole par le comité technique et scientifique (CTS) qui conseille le gouvernement.

Cette décision du gouvernement « est un excellent résultat qui fait du bien au pays, pas seulement au football », a salué le président de la Fédération italienne Gabriele Gravina dans un communiqué.

« Dans un moment aussi complexe, est ainsi clairement exprimée la volonté de voir confirmée la présence italienne à ce grand événement », ajoute le dirigeant, alors que l’UEFA avait donné jusqu’à mercredi aux villes-hôtes pour présenter leurs projets pour accueillir du public.

Les meilleures solutions étudiées

Concrètement, selon M. Gravina, le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a « chargé le CTS d’identifier les meilleures solutions pour permettre la présence du public en juin ». Dans cette lettre, le ministre demande aux experts de définir des solutions pouvant permettre « une forme de participation du public compatible avec le contexte épidémiologique ».

Le président de la Fédération plaide pour une ouverture à 30 % du stadio Olimpico, soit quelque 20.000 spectateurs.

« Ce serait une grande déception de ne pas jouer l’Euro à Rome », avait estimé récemment le sélectionneur italien Roberto Mancini, alors que la Nazionale doit disputer ses trois matches du 1er tour à l’Olimpico (Turquie en ouverture, puis Suisse et pays de Galles). Un quart de finale est également prévu à Rome.

L’avis de l’UEFA attendu

Sur la base des retours des villes-hôtes, l’UEFA devrait donner dans les prochains jours son avis définitif sur l’organisation du tournoi au format inédit : des matches sont prévus à Amsterdam, Bakou, Bilbao, Bucarest, Budapest, Copenhague, Dublin, Glasgow, Munich, Rome et Saint-Pétersbourg, avec les demi-finales et finale à Londres.

En mars, le président de l’UEFA Aleksander Ceferin a clairement indiqué qu’il ne souhaitait pas de « tribunes vides ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une