Accueil Société

Coronavirus: quand suis-je protégé et de quoi protège le vaccin?

Une réelle protection est offerte par les vaccins, en tout cas contre les formes sévères du covid. La protection des vaccins ne signifie pas l’invincibilité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

A ce jour, plus de 1,5 million de Belges ont reçu au moins une dose des trois vaccins disponibles actuellement contre le covid. Soit près de 17 % de la population adulte. Mais seul un tiers d’entre eux environ a bénéficié du schéma complet de vaccination qui protège complètement du risque de faire une forme sévère de la maladie. Ces rares chanceux enfin vaccinés peuvent-ils reprendre une vie « normale » une fois piqués ? Pas si vite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par degraeve dewez, dimanche 25 avril 2021, 14:14

    j'aimerai comprendre ce nouveau mot "asymptomatique" qui a été inventé pour nous faire croire qu'on est malade SANS symptômes, du jamais vu. Puis toute une théorie qui dit qu'un malade asymptomatique peut être porteur SANS le savoir, bien certainement, et qu'il pourrait, bien sûr, contaminer les autres à l'insu de son consentement. Bref, le texte est très rassurant pour ceux qui veulent y croire, comme par hasard. surtout qu'il faut vacciner 8 milliards de personnes dont 99,9 % NE sont PAS malades, incroyable, non ???

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, jeudi 22 avril 2021, 19:52

    Le CDH refait surface avec une nouvelle dénomination. ----Il fera beau demain - Mouvement positif------ J'ai publié sur ce groupe FB à propos de divers problèmes de société dont le Covid et le Nucléaire sans avoir que c'est une résurgence du CDH.------ Le manque de modération de ce groupe est affligeant, il y aurait largement de quoi déposer plainte pour différents propos négationnistes, négatifs et obscènes qui semblent avoir échappés aux modérateurs. Cela est une véritable poubelle dans laquelle les "contre tout" de tout bois viennent déverser leur bile C'est affligeant . Mes parents doivent se retourner dans leur tombe

  • Posté par Marc Parmentier, mercredi 7 avril 2021, 13:16

    “[..] de bonnes surprises peuvent apparaître comme avec le variant dit britannique dont on a pu craindre un moment qu’il soit moins sensible aux vaccins. ” Pieux mensonge? Ou du pur et dur “wishful thinking”, comme disent les anglophones. Le vaccin devient notre nouvelle religion ? Il faut absolument y croire ?

  • Posté par Detez Olivier, mercredi 7 avril 2021, 11:15

    Il est trompeur de mettre systématiquement en avant le pourcentage de personnes ayant reçu une dose car la véritable protection à laquelle font références les chiffres d'efficacité des vaccins ne s'obtient qu'après vaccination complète. Dans les faits, en Belgique on n'est à peine à 6 ou 7% de personnes protégées, ce qui est nettement moins glorieux que les 17% pernicieusement annoncés. Il me semble qu'on ne devrait parler de "personne vaccinée" que lorsqu'elle a reçu la totalité des doses nécessaires à rendre le vaccin pleinement efficace.

  • Posté par Lefèvre Jean-Luc, mercredi 7 avril 2021, 9:05

    Quelle corrélation entre vaccination et hospitalisation? On avait dit que la vaccination permettait d'éviter les cas graves et l'hospitalisation. Ce qui se passe ne confirme pas la chose.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs