Accueil Sports Cyclisme Route

Patrick Lefevere bouscule ses codes avec Remco Evenepoel

Le manager de Deceuninck-Quick Step n’avait pas menti en disant « cinq ans ou rien, sinon j’arrête ». En prolongeant pour un lustre le bail du phénomène naissant du cyclisme belge, le Flandrien est sorti de ses rails habituels. C’est dire s’il accorde une confiance absolue au Brabançon, qui reprendra la compétition le 8 mai prochain au Giro.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Etablir un projet pour deux ans, cela ne m’intéresse plus à mon âge. Ce sera cinq ou j’arrête. » Cette phrase prononcée dans l’interview que Patrick Lefevere nous accordait en amont du Tour des Flandres prend toute sa signification depuis mardi après-midi puisque, pour la première fois dans sa carrière de manager, le Flandrien a proposé un contrat de cinq ans à un coureur, Remco Evenepoel en l’occurrence.

« C’est vrai que j’ai dit aussi que je signais d’abord avec les sponsors, ensuite avec les coureurs, mais avec Evenepoel, je ne prends aucun risque. Nous sommes dans un environnement où il faut protéger les coureurs d’approches extérieures, même si Remco n’y a jamais porté attention. Il adore notre équipe. » Ce que le coureur a confirmé depuis son stage en Sierra Nevada. « On ne quitte pas le “ “Wolfpack” ”, on y reste, et je suis donc super heureux d’appartenir à ce projet pour cinq nouvelles années. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs