Accueil Société

Le vaccin AstraZeneca, des couacs à répétition

Retards de livraison, lien entre le vaccin et la formation de caillots sanguins. AstraZeneca est sur la sellette depuis plusieurs semaines.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le vaccin d’Oxford/AstraZeneca fait parler beaucoup de lui. Sur papier, il était voué à une véritable « succes story » : vendu à prix coûtant (2,9 euros par dose), basé sur une technologie classique et donc plus facile à gérer sur le plan logistique, contrairement à ses rivaux Pfizer/BioNTech et Moderna.

Mais avant même que l’Agence européenne des médicaments (EMA) n’autorise l’administration du vaccin AstraZeneca, le produit du laboratoire anglo-suédois s’est révélé être un cauchemar pour les Européens, notamment en matière de livraison mais aussi sur la fameuse balance risque/bénéfice et le lien établi entre le vaccin et certains types rares de thromboses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Van Haesendonck Eric, mercredi 7 avril 2021, 13:07

    Le problème c'est que les gouvernements on trop misé sur Astrazeneca par rapport à moderna ou J&J. Quand je vois les chiffres de livraisons prévues au 2ème trimestre on se rend compte que sans Astrazeneca on n'arrive pas bien loin. Il y a + ou- 450 millions d'européens. Pfizer va fournir de quoi en vacciner 100 millions et moderna 17 millions (2 doses nécessaires) et J&J de quoi vacciner 50 millions (1 dose nécessaire). Cela fait 167 millions de vaccinés soit à peine 35% de la population Européenne. Comparé aux US ou le vaccin sera accessible à tous dans à peine 2 semaines ce serait un retard énorme qui risque de faire capoter la saison touristique de l'été essentielle pour l'économie des pays du sud de l'Europe. Donc non seulement il faudra continuer avec Astrazeneca et utiliser les 70 millions de doses prévues même si il y a un risque, mais il faudra aussi pousser pour qu'ils augmentent la production.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 8 avril 2021, 13:19

    En vertu du document https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/fs_20_2244, la proportion de la commande de ce vaccin dans le paquet total n'atteint que 15.6%. Le total des vaccin ARN, les plus chers, atteint 57.2%. J'ai par le passé démontré sur base du document https://www.afmps.be/fr/usage_humain/medicaments/medicaments/covid_19/vaccins/livraisons_de_vaccins_et_de_materiel_de que les proportions des commandes en Belgique reflètent exactement les proportions européennes. Veuillez revoir vos chiffres. En termes absolu, les commandes européennes de Pfizer totalisent 604 million de doses, de quoi vacciner 302 millions d'européens. Pour le moderna, les commandes portent sur 310 millions de dose pour cette année, 460 millions si on tient compte des doses à livrer l'année prochaine. Bon pour la vaccination de 105 millions d'européens. Sous total 405 millions d'européens vaccinables avec les deux vaccins les plus chers, couverture quasi complète. A compléter avec 405 millions de dose de curevac, aussi un vaccin ARN. Tiens bizarre on dépasse les 445 millions d'européens vaccinables rien qu'avec des vaccins ARN. A compléter avec les 400 millions de J&J et les 400 millions d'AstraZeneca. Le seul point sur lequel vous n'avez pas tort, c'est que compte tenu du calendrier des livraisons, il est encore difficile de se passer de l'AstraZeneca pour faire avancer rapidement la protection de la population européenne.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs