Accueil Monde Union européenne

Ursula von der Leyen se dit «surprise» d’avoir été installée en retrait lors de la recontre avec Erdogan

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a demandé à son équipe de « prendre les contacts nécessaires » pour obtenir des éclaircissements.

Temps de lecture: 2 min

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s’est dite « surprise » mercredi d’avoir été installée en retrait des présidents turc Recep Tayyip Erdogan et du Conseil européen Charles Michel lors d’une entrevue mardi à Ankara, ce que nombre d’observateurs ont vu comme un affront.

Lors de cette visite, Mme von der Leyen a été installée sur un sofa à distance des deux présidents assis quant à eux dans des fauteuils côte à côte.

Au-delà de la surprise qu’elle a d’ailleurs affichée dans son expression, l’Allemande « a préféré donner la priorité à la substance plutôt qu’à des questions de protocole ou de forme, et c’est certainement ce que les citoyens de l’UE auraient attendu d’elle », a commenté le porte-parole de la Commission, Eric Mamer, lors du point presse quotidien de l’exécutif.

Ce dernier a souligné que le rang protocolaire de la présidente von der Leyen était « exactement le même » que celui du président Michel. L’Allemande est d’ailleurs membre à part entière du Conseil européen et lorsqu’elle se rend en visite officielle à l’étranger, « elle est traitée exactement de la même manière que le serait le président du Conseil européen ».

La visite des deux dirigeants de l’UE à Ankara a été préparée notamment avec la délégation de l’Union à Ankara, mais le service protocolaire de la Commission ne participait pas au déplacement en raison des restrictions sanitaires, selon le porte-parole. Mme von der Leyen a demandé à son équipe de « prendre les contacts nécessaires » pour obtenir des éclaircissements et s’assurer qu’un tel incident ne se reproduise plus.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

65 Commentaires

  • Posté par Delsaux Raymond, jeudi 8 avril 2021, 10:31

    Un manque de respect flagrant bouffon va

  • Posté par Lossignol Guy , jeudi 8 avril 2021, 9:28

    Charles Michel réalise enfin un rêve d'enfant sans éducation, grossier et imbu de sa personne. Il devient le bouffon de Soliman pas très magnifique. Dans sa méconnaissance du dossier il oublie même de fournir à Madame von der Leyen un voile pour une danse orientale pour distraire le sultan.

  • Posté par BEECKMAN Marc, jeudi 8 avril 2021, 7:31

    @chalet la galanterie c'est probablement ce qu'il vous manque. La galanterie existe parce que des hommes repentants se rendent bien compte de la suprématie qu'ils exercent et de l'injustice qu'ils font subir aux femmes. Le jours ou tous les pleutres et les goujats dont vous faites partie, reconnaitront l’égalité Homme-Femme , alors, la galanterie n'aura plus de raison d'être encore que la force physique de l'homme, sa bestialité devra toujours être réfrénée. Le poète affirme que la femme est l'avenir de l'homme, mais pour vous la poésie doit se résumer en une activité de pauvres dégénérés efféminés ! Pauvre de vous, s'il y avait eu dans l'histoire moins de testostérone, combien de guerre cela nous aurait épargné? La suprématie de ces macho ne résident que dans l'imbécilité de leur muscles. Personnellement, je favorise le muscle cérébral celui qui vous manque, chez vous tout semble avoir été concentré dans le petit vermisseau qui se trémousse au fond de votre slip !

  • Posté par Pablos Gino, mercredi 7 avril 2021, 22:02

    Ce clown a raté une occasion unique ,celle de rentrer dans l'histoire par la grande porte en cédant sa place à Von der Leyen, il en aurait tiré une de tronche l'autre guignol ,mais je ne suis pas étonné ,il nous avait déja habitué à baisser son froc et à avaler bien couleuvres pour garder sa place de premier ministre .Ce type n'est qu'un pleutre sans envergure, s'est avec pareils individus que les dictateurs vont au pouvoir ,pauvre Europe s'abaisser à lécher les bottes de ce médiocre erdogan ,parce qu'au fond lui et poutine en sont deux.

  • Posté par Wolfs Michel, mercredi 7 avril 2021, 19:51

    Toujours du bon côté de l'histoire le Charel. C'est à pleurer.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une