Judo: rupture du ligament croisé pour Gaby Willems

Judo: rupture du ligament croisé pour Gaby Willems
EPA

Coup dur pour Gaby Willems. La judokate liégeoise n’est pas revenue avec une bonne nouvelle de la résonance magnétique (IRM) qu’elle a passée ce mercredi matin au CHU de Liège. La sociétaire du JC Andrimont, qui s’était blessée au genou lors de son deuxième combat en moins de 70 kg au Grand Chelem d’Antalya, vendredi dernier, et qui avait été rapatriée lundi, souffre, en effet, d’une rupture du ligament croisé antérieur.

« Ce n’est effectivement pas bon… », souligne Cédric Taymans, le directeur sportif de la Fédération francophone de judo (FFBJ). « Aucune décision n’a toutefois encore été prise quant à la suite à donner à cet examen car le genou de Gaby est encore très gonflé et il faudra attendre deux jours supplémentaires pour évaluer l’étendue des dégâts. C’est de toute façon le docteur De Clercq, le spécialiste du genou avec lequel nous avons l’habitude de collaborer, qui prendra la décision de l’opérer ou non. »

Si tel devait être le cas, Willems, 23 ans, devrait faire une croix sur les Jeux olympiques de Tokyo, pour lesquels elle est actuellement en ballottage favorable au ranking olympique. Une opération de ce type nécessite, en effet, une rééducation de six mois, selon les spécialistes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous