Coronavirus: l’espérance de vie en Belgique chute de 82,1 ans à 80,9 ans

Coronavirus: l’espérance de vie en Belgique chute de 82,1 ans à 80,9 ans
Pierre-Yves Thienpont

Après plusieurs décennies d’augmentation, l’espérance de vie moyenne des Européens a diminué en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus. C’est ce qui ressort des données du bureau européen de statistiques Eurostat. En Belgique, cette baisse est de 1,2 an.

Parmi les membres de l’Union européenne, c’est en Espagne (-1,6 an), en Bulgarie (-1,5 an), en Lituanie (-1,4 an), en Pologne (-1,4 an) et en Roumanie (-1,4 an) que la diminution est la plus marquée. La Belgique se place en 6e position avec l’Italie. En 2019, l’espérance de vie dans notre pays était de 82,1 ans. Un an plus tard, elle est tombée à 80,9 ans.

L’espérance de vie a chuté dans la plupart des pays pour lesquels les données sont déjà disponibles. Seuls les Danois (+0,1 an), les Finlandais (+0,1 an) et les Norvégiens (+0,3 an) ont vu leur espérance de vie augmenter l’an dernier. La Suède (-0,8 an) a été l’exception scandinave.

Le déclin de l’espérance de vie en Europe est d’autant plus marquant que, depuis les années 1960, celle-ci augmentait en moyenne de plus de deux ans par décennie.

En 2019, l’espérance de vie moyenne dans les 27 États membres de l’Union européenne était de 81,3 ans, contre 80,1 ans en 2011. La moyenne globale de l’UE n’est pas encore disponible pour 2020 car l’Irlande n’a pas encore transmis ses données.

Eurostat rappelle toutefois que l’espérance de vie est un indicateur qui reflète la mortalité sur une période donnée. Un bébé né en 2019 ne vivra pas forcément plus longtemps qu’un bébé né en 2020, à moins que les circonstances restent les mêmes et que la pandémie de coronavirus ne se poursuive tout au long de sa vie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous