AstraZeneca réservé aux 56 ans et plus: une décision «sage» selon Yvon Englert

AstraZeneca réservé aux 56 ans et plus: une décision «sage» selon Yvon Englert

Le délégué général Covid en Wallonie, Yvon Englert, est revenu sur la décision des autorités de n’administrer le vaccin AstraZeneca qu’aux plus de 55 ans. Au micro de La Première, il estime que c’était la bonne chose à faire étant donné la balance risques/bénéfices. « Il y a eu 30 thromboses décrites en Angleterre pour 18 millions de vaccinations et nous avons 30 morts du covid tous les jours en Belgique. »

« C’est une décision qui me paraît sage dans l’attente de plus de vérifications », a-t-il estimé, rappelant cependant que si l’effet secondaire reste très rare, il est néanmoins sévère.

« Il faut continuer à expliquer les raisons pour lesquelles il n’y a aucun doute que la vaccination par n’importe quel vaccin vaut mieux que de n’être pas vacciné du tout. Le bénéfice pour chacun qui se fait vacciner est largement au-dessus de tous les risques possibles. Ce qui est le plus dangereux quand on se fait vacciner, c’est de prendre sa voiture pour aller au centre de vaccination. C’est une réalité illustrée dans les pays plus avancés dans la vaccination , on voit qu’en termes de diminution de la mortalité et de retour à la vie normale, ce sont des choses concrètes. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous