Accueil Société

AstraZeneca: de très rares cas d’une thrombose atypique

De très rares risques de thrombose associée à une chute des plaquettes devraient être signalés comme effet secondaire du vaccin d’AstraZeneca, selon l’Agence européenne du médicament. Cette pathologie en elle-même est très rare et sa survenue serait totalement accidentelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

De très rares cas de thrombose (un « thrombus » ou caillot sanguin qui obstrue une veine, empêchant la circulation du sang) ont été signalés jusqu’à 14 jours après que des personnes ont reçu l’injection du vaccin d’AstraZeneca. Il ne s’agit pas de thromboses classiques, mais d’une forme très spécifique d’accident vasculaire combiné à des niveaux bas de plaquettes sanguines, a expliqué l’Agence européenne du médicament (AEM), qui a établi pour la première fois cet effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca contre le covid-19.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pierre Lison, mercredi 7 avril 2021, 22:51

    Il y aurait une suspicion qui mettrait en cause l’injection du vaccin dans une veine ! Il faudrait alors « piquer à l’ancienne » : vérifier que l’aiguille n’est pas introduite dans une veine en aspirant avant d’injecter.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs