Rémy Descamps frustré par la défaite de Charleroi au Beerschot: «Pas de penalty à la fin»

Deux penalties encaissés. @News
Deux penalties encaissés. @News

La déception, voire de la résignation, était palpable dans les rangs carolos. Cette défaite en terres anversoises (2-1) prend, à peu de chose près, la forme d’une épée de Damoclès, qui s’est abattue sur la tête des joueurs du Sporting de Charleroi. Si les Playoffs 2 restent encore mathématiquement accessibles – trois unités en moins que OHL, huitième – les Zèbres auront besoin d’un véritable miracle dans l’espoir… de ne pas prendre de vacances précipitées. « C’est une grosse déception, car nous avons senti une équipe revancharde », explique Rémy Descamps, le dernier rempart des Sambriens. « Nous avons eu du mal à rentrer dans le match, mais nous avons affiché beaucoup plus d’impact physique et de bonne volonté après la pause. Nous sommes parvenus à revenir au score, mais malheureusement ce n’était qu’un faux espoir… »

Pour le principal intéressé, cette contre-performance est d’autant plus frustrante qu’il s’est retourné à deux reprises à la suite de penalties concédés. Dont le second, dans les arrêts de jeu, pour lequel il n’est pas du tout en accord avec la décision de M. Lardot. « Il n’y a pas penalty selon moi. À un moment donné, il faut remettre les choses au clair. Il n’est pas normal de siffler une faute sur cette phase. Je suis derrière mon défenseur (NDLR : Vranjes) et, à aucun moment, il ne met son bras pour interrompre volontairement la trajectoire de la frappe. Le ballon va toucher son corps s’il n’y a pas le bras. »

« Pas de chance »

Reste que ce fait de match est lourd de conséquences, puisque le Sporting enchaîne un septième match consécutif sans victoire (5 partages et 2 défaites). De quoi voir l’avenir à court terme s’assombrir fameusement. « Nous n’avons pas la chance de notre côté en ce moment. Nous savions qu’il s’agissait d’un match très important et qu’il fallait aller chercher des points. Cela n’est pas passé loin. Naturellement, c’est vraiment dommage car nous avons fourni beaucoup d’efforts. Nous avons travaillé pour cela, et nous continuerons à le faire lors des prochains matches », conclut Descamps, qui n’a visiblement pas encore abandonné l’idée de faire durer le plaisir cette saison.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photonews

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Les fans du SC Charleroi ont crié leur colère

  • Belga

    Par Maxime Stévenne

    Charleroi

    Kipré récidive, Nicholson invisible: les bulletins des Zèbres contre Eupen

  • Les Mouscronnois avaient partagé l’enjeu (0-0) face au champion en titre lors du premier tour.

    Par Sébastien Huzler

    Division 1A

    L’Excel Mouscron face à son destin en Venise du Nord

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous