Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Rémy Descamps frustré par la défaite de Charleroi au Beerschot: «Pas de penalty à la fin»

Le gardien de but des Zèbres estime qu’il n’y avait pas de faute sur le second penalty anversois, ce mercredi soir.

Temps de lecture: 2 min

La déception, voire de la résignation, était palpable dans les rangs carolos. Cette défaite en terres anversoises (2-1) prend, à peu de chose près, la forme d’une épée de Damoclès, qui s’est abattue sur la tête des joueurs du Sporting de Charleroi. Si les Playoffs 2 restent encore mathématiquement accessibles – trois unités en moins que OHL, huitième – les Zèbres auront besoin d’un véritable miracle dans l’espoir… de ne pas prendre de vacances précipitées. « C’est une grosse déception, car nous avons senti une équipe revancharde », explique Rémy Descamps, le dernier rempart des Sambriens. « Nous avons eu du mal à rentrer dans le match, mais nous avons affiché beaucoup plus d’impact physique et de bonne volonté après la pause. Nous sommes parvenus à revenir au score, mais malheureusement ce n’était qu’un faux espoir… »

Pour le principal intéressé, cette contre-performance est d’autant plus frustrante qu’il s’est retourné à deux reprises à la suite de penalties concédés. Dont le second, dans les arrêts de jeu, pour lequel il n’est pas du tout en accord avec la décision de M. Lardot. « Il n’y a pas penalty selon moi. À un moment donné, il faut remettre les choses au clair. Il n’est pas normal de siffler une faute sur cette phase. Je suis derrière mon défenseur (NDLR : Vranjes) et, à aucun moment, il ne met son bras pour interrompre volontairement la trajectoire de la frappe. Le ballon va toucher son corps s’il n’y a pas le bras. »

« Pas de chance »

Reste que ce fait de match est lourd de conséquences, puisque le Sporting enchaîne un septième match consécutif sans victoire (5 partages et 2 défaites). De quoi voir l’avenir à court terme s’assombrir fameusement. « Nous n’avons pas la chance de notre côté en ce moment. Nous savions qu’il s’agissait d’un match très important et qu’il fallait aller chercher des points. Cela n’est pas passé loin. Naturellement, c’est vraiment dommage car nous avons fourni beaucoup d’efforts. Nous avons travaillé pour cela, et nous continuerons à le faire lors des prochains matches », conclut Descamps, qui n’a visiblement pas encore abandonné l’idée de faire durer le plaisir cette saison.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par HENNUY Joël, jeudi 8 avril 2021, 9:11

    Je pense que ce n'est pas la première fois que Lardot lèse les zèbres. Si cela avait été contre les brugeois je suis persuadé qu'il n'aurait pas sifflé penalty. Par contre il faut être réaliste, quand on n'est pas capable de battre Moucron qui est en bas de classement il y peu de chance de battre Gand ou Eupen. Depuis l'age de mes 15 ans je supporte Charleroi et rien ne change. Merci B ou pas.

Aussi en Charleroi

Les Zèbres soignent la der’

Le Sporting de Charleroi s’est offert un dernier succès de prestige à Gand pour assurer sa septième place au classement et confirme ainsi ses bonnes intentions de fin de saison. Il faudra les confirmer à la reprise.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb