Le vaccin AstraZeneca réservé aux plus de 55 ans: Yves Van Laethem justifie la décision belge

Yves Van Laethem
Yves Van Laethem - Photo News

Le vaccin AstraZeneca ne sera plus inoculé qu’aux personnes de plus de 55 ans au cours du mois prochain. Ainsi en ont décidé mercredi les ministres de la Santé réunis en Conférence interministérielle, à la suite du nouvel avis rendu par l’Agence européenne du médicament (EMA).

Cette dernière avait proposé plus tôt dans la journée de répertorier, parmi les effets secondaires « très rares » du vaccin anti-Covid-19 d’AstraZeneca, des caillots sanguins inhabituels liés à un faible taux de plaquettes sanguines.

Sur la base d’avis scientifiques récents, les ministres belges de la Santé ont décidé de remplacer l’AstraZeneca par d’autres vaccins pour les personnes âgées de 18 à 55 ans. Pour les personnes de plus de 55 ans, tous les vaccins continueront d’être administrés.

Selon Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral et membre de la task force Vaccination, ce changement de stratégie ne va pas perturber la campagne de vaccination menée en Belgique grâce à l’arrivée massive de différents vaccins. Celui de Johnson&Johnson va aussi débarquer en Belgique la semaine prochaine. « Si tout ce passe bien, on peut s’attendre à un retard d’une à deux semaines », précise sur La Première Yves Van Laethem.

Ce dernier a aussi expliqué pourquoi le vaccin AstraZeneca sera uniquement administré aux personnes de plus de 55 ans. « Ce que l’on a pu constater dans les rares effets secondaires, c’est que de l’ordre de 85 à 90 % des effets secondaires se passent avant l’âge de 55 ans et que, plus on augmente en âge, plus on a des risques de mortalité ou de séjours en soins intensifs. A partir du moment qu’on dépasse l’âge de 55 ans, le risque extrêmement bas, – on l’a calculé pour la Belgique est de l’ordre de 1 à 1,5 éventuel cas qui surviendrait- est peu de chose par rapport au millier de morts, à peu près 1.000 morts dans la tranche d’âge en question que l’on a connu lors des différentes vagues. A ce moment-là, l’avantage de la vaccination dépasse largement le risque potentiel dans cette tranche d’âge à partir de plus de 55 ans. ».

Les vaccins destinés aux personnes de 18 à 55 ans ont d’ores et déjà été ajustés. Un petit nombre de personnes de moins de 56 ans, pour lesquelles le vaccin AstraZeneca était encore prévu, recevront un autre vaccin.

Sur le même sujet
VaccinsBelgiqueEMA
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous