Une révolution technologique à venir pour la Coupe du monde 2022? «Je pense qu’un système automatisé pour les hors-jeu sera prêt», affirme Wenger

Une révolution technologique à venir pour la Coupe du monde 2022? «Je pense qu’un système automatisé pour les hors-jeu sera prêt», affirme Wenger
Photo News

L’ancien manager d’Arsenal, Arsène Wenger est le chef du développement du football mondial de la FIFA depuis 2019. À ce titre, il s’est exprimé en faveur d’une prise de décision automatique concernant le hors-jeu soient prises automatiquement d’ici la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il a exprimé son sentiment à l’émission Living Football de la FIFA.

« Je pense que le hors-jeu automatisé sera prêt pour 2022. Automatisé signifie qu’il va directement du signal au juge de ligne et que ce dernier a sur sa montre une lumière rouge qui lui indique s’il est hors-jeu ou non. »

La FIFA soutient la technologie semi-automatique, qui informe le VAR si un joueur est hors-jeu. Un système entièrement automatisé serait plus précis et surtout réduirait le temps passé par le VAR à juger les hors-jeu.

« Actuellement, nous avons des situations où les joueurs sont sur des lignes pour voir s’ils sont hors-jeu ou non. En moyenne, le temps que nous devons attendre est d’environ 70 secondes, parfois une minute 20 secondes, parfois un peu plus lorsque la situation est très difficile à apprécier » a précisé le Français, âgé de 71 ans. « C’est très important parce que nous voyons que beaucoup de célébrations sont annulées pour des situations marginales et c’est pourquoi je pense que c’est une étape très importante. »

Avec sa prise de position, Wenger souhaite que les décisions sur le hors-jeu soient retirées des mains des arbitres.

La FIFA a déclaré l’année dernière : « La FIFA et l’IFAB ont toujours maintenu que la décision finale restera entre les mains de l’arbitre, la technologie étant introduite pour fournir aux officiels le meilleur soutien disponible. »

L’International Football Association Board (IFAB), l’organisme qui supervise les lois du football, a déclaré en mars dernier qu’il continuait à revoir la loi sur le hors-jeu et qu’il prévoyait de tester une technologie semi-automatique de prise de décision, qui notifie au VAR la réalité d’un hors-jeu à la place.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous