Accueil Société

Effets secondaires: le covid a accentué la transparence de la pharmacovigilance

Après la mise sur le marché d’un médicament ou d’un vaccin, les effets indésirables sont enregistrés par les organismes nationaux et à l’échelon européen où ils sont scrutés à la loupe. Ce n’est pas nouveau. Mais la transparence totale l’est un peu plus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La transparence, un principe clé. C’est ainsi que l’Agence fédérale des médicaments et produits de santé (AFMPS) la définit sur son site internet, pour elle-même mais aussi pour l’Agence européenne des médicaments (EMA) et sa banque de données EudraVigilance où les Etats membres font remonter les rapports préoccupants. Chaque jeudi, l’organisme fédéral recense rigoureusement les suspicions d’effets indésirables des vaccins anticovid qui lui sont rapportées. Des événements médicaux peuvent en effet survenir après la vaccination sans qu’un lien de causalité ne puisse être établi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, samedi 10 avril 2021, 18:22

    Bravo pour cette transparence... même si elle fait peur à beaucoup de gens. Il serait d'ailleurs bon pour canaliser cette peur et objectiver les risques de rappeler périodiquement la fréquence de nombreux autres événements désagréables, p. ex. accidents de la circulation routière après 0, 1 ou 2 verres d'alcool, accidents de chemin de fer, accidents lors d'un accouchement sans facteur de risque antérieur décelé, thrombose sous pilule contraceptive ou stérilet, accidents liés à la prise de doses normales d'anti-inflammatoires, etc.

  • Posté par burnotte Michel, jeudi 8 avril 2021, 19:42

    "la transparence totale l’est un peu plus". Ah bon? c'est pour cela que toutes les études allant dans un sens quelque peu critique sont pudiquement cachées? Quant à l'immunité de groupe atteinte par la vaccination dont parle "Ask Just" (tiens comment faites-vous pour signer d'un pseudo? - très courageux). Revenons à votre immunité de groupe, bel exemple du défaut d'information entretenu par nos médias et nos gouvernants.

  • Posté par Ask Just, jeudi 8 avril 2021, 19:12

    Il faut être d’une naïveté criminelle pour penser que la séquence actuelle a renforcé la confiance dans les vaccins ! C’est tout le contraire qui est en train de se passer, et notre État belge, en jouant à nouveau la surenchère sécuritaire y contribue grandement. Si on n’atteint pas l’ immunité de groupe par la vaccination, nos c... de gouvernants n’auront qu’à s’en prendre à eux-mêmes et à leur définition débile du principe de précaution

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs