Accueil Belgique Politique

AstraZeneca: forcé de se raviser, Vandenbroucke n’est pas épargné au sein de la Vivaldi

Le ministre fédéral de la Santé, toujours au front politiquement dans la crise Covid, adapte la stratégie de vaccination de la Belgique. On se ravise, on varie. Ça gronde dans la majorité. Il faut dire qu’il n’est pas aidé par l’Europe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le monument n’est pas de marbre. Frank Vandenbroucke (Vooruit), personnalité emblématique de la Vivaldi, sa figure porteuse jusqu’à présent, traceur de ligne dans la crise Covid pour la Belgique entière, donne des signes d’imprécision. Il y a des failles. Il filait droit comme un i, le voilà qui se met à slalomer. Ce n’est pas la même discipline. Après la détermination de notre ministre fédéral de la Santé, mi-mars, à maintenir en l’état notre programme et notre calendrier de vaccination au moment où nos grands voisins allemand et français suspendaient provisoirement l’administration du serum AstraZeneca – en attendant le feu vert de l’Agence européenne des médicaments, dites EMA –, il doit se raviser un mois plus tard, expliquant que nos gouvernements réserveront le même vaccin aux plus de 56 ans, cette fois après que le feu fut passé à l’orange à l’EMA.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

76 Commentaires

  • Posté par noel lelon, mardi 13 avril 2021, 20:22

    Ouverture des gargotes et des mastroquets "coute que coute" (sic). Quel genre de femmes et d'hommes sont-elles, sont-ils, donc qui veulent vendre leur camelote "coute que coute" ?! Le coût, ici, c'est la vie humaine ! Quel prix lui accordent-elles-ils ? Il faudra bien observer ceux qui, éventuellement, mettraient, ou essayeraient de mettre, leurs menaces de matamores à exécution. Ceux-là font bien peu de cas du client dont ils voudraient subordonner la santé (le bien le plus précieux) à leurs rêves mercantiles. Que faisaient et que feront-ils-elles de l'intérêt du client en temps normal avec un pareil état d'esprit ? Ces gens devront absolument être évités à l'avenir. Absolument. Pourquoi pas une application pour les recenser, ce serait une initiative de santé publique ?

  • Posté par noel lelon, mardi 13 avril 2021, 20:21

    Ouverture des gargotes et des mastroquets "coute que coute" (sic). Quel genre de femmes et d'hommes sont-elles, sont-ils, donc qui veulent vendre leur camelote "coute que coute" ?! Le coût, ici, c'est la vie humaine ! Quel prix lui accordent-elles-ils ? Il faudra bien observer ceux qui, éventuellement, mettraient, ou essayeraient de mettre, leurs menaces de matamores à exécution. Ceux-là font bien peu de cas du client dont ils voudraient subordonner la santé (le bien le plus précieux) à leurs rêves mercantiles. Que faisaient et que feront-ils-elles de l'intérêt du client en temps normal avec un pareil état d'esprit ? Ces gens devront absolument être évités à l'avenir. Absolument. Pourquoi pas une application pour les recenser, ce serait une initiative de santé publique ?

  • Posté par lamine jenny, mardi 13 avril 2021, 9:22

    Tout le monde le crie haut et fort, c'est la vaccination qui réglera de nombreux problèmes. Et depuis des mois astra zeneca n'est pas fiable dans ses livraisons et qu'est ce qu'on attend pour acheter d'autres vaccins, car apparemment UE ne s'occupe plus du problème (et pour cause le problème politique avec Ankara, triste). Comme toujours la Belgique court toujours pour rattraper le cheval. Mieux vaut dépenser en achat de vaccins et relancer l'économie le plus vite possible que de donner des petites aides financières aux indépendants et travailleurs en chômage sanitaire et aussi soulager le milieu hospitalier à bout de souffle. Trop compliqué pour nos politiciens??

  • Posté par winkler ulrich, dimanche 11 avril 2021, 22:07

    Donc Stop pour les + de 56 ans à partir de ce 8/04......(AstraZ)...Malgré les invitations ! ....Si j'ai bien suivi !

  • Posté par Turlute Bernard, dimanche 11 avril 2021, 21:07

    Regarder les chiffres du début de la 4éme vague en Israël, USA et Chili

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs