Accueil Économie Consommation

Le sésame indien sous haute surveillance

Depuis des mois, L’Europe rejette des lots de graines de sésame importés d’Inde, en raison d’une contamination avec un biocide interdit. En Belgique, 149 produits alimentaires ont été rappelés. Mais l’Inde utilise toujours le biocide sur d’autres produits qu’elle exporte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 6 min

Le 9 septembre 2020, une alerte est postée par la Belgique sur le RASFF, le portail européen où les services de contrôle de la chaîne alimentaire échangent quotidiennement leurs trouvailles. Un labo a découvert de l’oxyde d’éthylène dans un lot de graines de sésame importé d’Inde. La présence d’une telle molécule laisse les spécialistes pantois. L’utilisation comme désinfectant alimentaire de l’oxyde d’éthylène, une substance cancérogène, est interdite en Europe et il n’avait plus fait parler de lui depuis belle lurette.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, vendredi 9 avril 2021, 11:45

    "La législation prévoit que de tels lots doivent être détruits. Finalement, selon l’Afsca, la Commission européenne a accordé une dérogation pour que ces lots de sésame puissent être renvoyés vers l’Inde"... C'est avec une phrase comme celle ci lue dans l'article ci dessus que l'on peut effectivement douter du sérieux de la Commission européenne...On imagine le cynisme de ceux qui permettent de renvoyer à l'expéditeur les tonnes de sésame contaminé qui seront bien entendu re-vendues à des consommateurs dans des pays où les contrôles sanitaires sur les aliments n'existent tout simplement pas... c'est beau l'économie néolibérale mondialisée qui permet tous les crimes au nom du "Marché Libre" au nom de la Liberté de tuer ses semblables pour une poignée de dollar de +...

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs