Accueil Société

Coronavirus: ce qui explique la forte augmentation des décès

Une augmentation de près de 50 % a été observée par rapport à la semaine précédente.

Temps de lecture: 2 min

Entre le 30 mars et le 5 avril, 3.592 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en baisse de 25 % par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 913.057 cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

47,6 % d’augmentation des décès

Sur la même période, 39,4 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+47,6 %), portant le bilan à 23.348 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Quels sont les éléments qui peuvent expliquer cette augmentation ?

« Le nombre de décès augmente petit à petit plus rapidement, conséquence inévitable de l’augmentation des hospitalisations ces dernières semaines. Comme nous avons pu le voir dans la première et la deuxième vague, le nombre de décès est le dernier paramètre a se modifier dans l’évolution d’une vague. Ces décès se manifestent dans toutes les tranches d’âges, mais surtout chez les 65 à 84 ans qui ne sont pas en maison de repos », a expliqué le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du SPF Santé publique ce vendredi.

Cette augmentation marquée des décès est la conséquence du taux d’hospitalisation croissant que l’on a connu ces dernières semaines, et plus particulièrement aux soins intensifs. « On sait que malgré les progrès faits dans les soins, le séjour aux soins intensifs reste grevé d’un taux de décès important. Actuellement, ce taux est de 20 %. Dans les prochaines semaines, on doit continuer à attendre un taux de décès important, non pas lié à l’âge, mais lié à la sévérité des cas qui sont hospitalisés. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par curto calogero, samedi 10 avril 2021, 9:52

    Surement du aux mesures imposée avant les Fêtes de Pâques, les décès était faible avant, ont imposent des mesures supplémentaires, et des effets sur les décès se manifeste, je regarde simplement les chiffres sans chercher la cause, les virologues sont la pour ça, Sciensano ne fait que constater aussi, sans rien expliquer.

  • Posté par Bauduin Dominique, vendredi 9 avril 2021, 13:46

    Il n'y a rien à faire, vieillir c'est se rapprocher de la mort...

  • Posté par Pire Bernard, vendredi 9 avril 2021, 12:36

    Une question naïve : quand on a été vacciné, on ne mourra plus en Belgique ? C'est le philtre de jouvence éternelle ?

  • Posté par RC Peeters, vendredi 9 avril 2021, 12:01

    146 décès cette semaine 128 au-dessus de 65 ans dont 96 personnes au-dessus de 75 ans! le légiste à une case maison de repos et ceux qui sont vaccinés maintenant??? https://epistat.wiv-isp.be/covid/covid-19.html

  • Posté par massacry olivier, vendredi 9 avril 2021, 14:13

    Aie aie, rien ne va plus, le croisé Peters veut encore rependre sa mauvaise foi, tel est son mantra quotidien. Ici plus de copier coller, pas de véritable lien glané sur les réseaux sociaux, non le petit Croisé s'essaye à penser par lui-même, le résultat en est une lecture incompréhensible, doublé d'une certaine gène face aux troubles qu'il semble développé, la critique en devient presque gratuite. Notons cependant que même les chiffres il ne les manipule pas très bien, le nombre total des décès de la dernière semaine rapporté par Sciensano est de 146 au total, il manque sans doute une virgule dans sa première ligne, comme quoi le français aussi le dérange. Notons aussi les chiffres qu'il tait, 32 % on moins de 75 ans, 12% de 65. Vérité qui le dérange? Refoulement ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une